L'Anthropocenz / echo-no-mycus

La ligne et le code du temps. Le flux peuvent ils s'inverser ? Time is money , money is Time ? Une structure changeante qui a la valeur que l'on veut bien lui accorder. L'inflation n'est pas crée , l'inflation vient à nous ? Whoaoooo !

1.0 ) Edimbourg en 1787 , Netmask :

Vue d'artiste, IA generated
Vue d'artiste, IA generated : #Midjourney
Vue d'artiste, IA generated

Le Groupe composé de WTC , John , Framboise et M850A : sort de l'Hyperloop ils sont sur Moulin 1787 à Edimbourg. Ils ont la nausée et très mal au dos du à l'accélération gravitaire.

Le groupe sort de l'Hyperloop, Ils voient une église du nom de Tolbooth kirk. Il y a des chevaux et des calèches dans les rues non pavées. Une rue rectiligne même en haut d'une colline verdoyante. Une forteresse siège au sommet de cette colline et de nombreux arbres de très grandes tailles sont implantés tout autour d'elle. La forteresse présente une structure étoilée du côté le plus accessible de la colline, l'autre partie de la forteresse est bâtie sur un éperon rocheux difficilement accessibles pour l'envahisseur. Permettant de voir l'ennemi venir de très loin, car c'est un pays plat, une grande prairie . Des moulins à vent sont visibles à l'horizon.


Le groupe entame une discussion :

M-850A : Nous sommes à la recherche de David Ricardo, un économiste qui aura une influence considérable dans l'histoire et les courants économiques. Dans cette époque, c'est un adolescent d'une quinzaine d'années, Il a les cheveux longs, les yeux globuleux noir et un visage ovale . Il mesure dans les 1 mètre 70

Notre mission est de trouver le jeune Ricardo, de lui transmettre le savoir économique accumulé jusque dans les années 2040, pour qu'il puisse analyser et comprendre les raisons de ses erreurs, de raisonnement stratégique, économique et de pouvoir modifier son livre phare : Des principes et de l'économie politique et de l'impôt publié en 1817.


Le groupe marmonne un vague c'est compris, il se met en route vers la forteresse.


John : Ces arbres sont gigantesques ! Ils ressemblent beaucoup à ce qu'ils y avaient sur Tread404 en 2048.

John à M850A

Peux-tu scanner les armes pour savoir de quelle espèce il s'agit ?


M850A Scanne les arbres, et découvre des châssis M-800 de combat sous le cambium.

M850A : John il s'agit du châssis M-800 !

John : Des M-ILF ?

M850A : Oui ! Tous aux abris !!!


Le groupe rebrousse chemin sous le feu nourri des M-ILF, faisant marche arrière jusqu'à l'église. Il pénètre à l'intérieur, s'abritant des tirs incessant .

M850 distribue des armes aux membres du groupe :

Framboise s'équipe d'un revolver minuscule, mais très puissant. John attrape le lance-roquette spécifique, conçu par M850A.

WTC s’équipe de fusils mitrailleurs à cartouche ronde, M850A quant à lui à une espèce d'orgue de Staline.


Les M-ILF et les Saules Cogneurs se déplacent formant une ligne défensive marchant derrière 3 M-ILF équipées de boucliers recouverts de liège . Les 3 M-ILF sont en pointe pratiquement à l'église, dans une ambiance de guerre totale, des centaines de milliers de graines sont tirées à la seconde faisans des trous dans les portes et fenêtres , rebondissant en arrachant de la matière sur les murs. L'atmosphère devient poussiéreuse.


Un cor de chasse se fait soudain entendre, avec puissance: TetuteTu tetu !

Un bataillon de Woquinetork équipés bouclier et épée en main avance aux pieds des M-ILF.

Un aigle géant plane dans le ciel , il émet un cri perçant !

Un second bataillon de Woquinetork équiper d’arc se positionne derrière le 1er bataillon. Elles bandent leurs arcs, prêtes à tirer.

Elles tirent , des milliers de flèches déchirent le ciel. Emettant le bruit : TZ TZ TZeu. Il pleut maintenant des graines et des flèches.


John observe tout ça, par des fentes entre certains blocs dans l'église, il prend la mesure de la situation !

John commande la défense, il place M850A et WTC dans le clocher.

Avec Framboise ils vont former un duo pour défendre les abords de l'église.

Framboise a commencé à répandre des graines et du gel de croissance rapide autour de l'église formant une protection en cours de croissance contre les Waquinetorks.


M850A utilise son optronique pour marquer ses cibles, il engage le feu.

Des sortes d'avocats sont propulsés contre les M-ILF et dans les airs. Ses avocats explosent en projetant des milliers de petites graines dans tous les sens, perforant des Woquinetork et mettant feu à certaines branches de M-ILF.

De nouvelles unités adverses font leurs apparitions, toujours basé sur châssis M-800, grande blonde longiligne , le cheveux long et épais aux yeux bleus. Elles sont équipées de Katana . Elles montent dans les M-ILF , taillent les branches en feu. Les branches tombent au sol, les M-ILF marchent dessus pour étouffer le feu.

M850A à John

M850A : Cible prioritaire , les M-Katana !


Le groupe accroche au M-radarz les M-Katana, Framboise ordonne au M-ILF en croissance de tirer sur les M-Katana.

Toute la puissance de feu est concentrée sur les M-katana et des milliers de feuilles des M-ILF qui défendent la forteresse tombe au sol, et s'envole dans toutes les directions, les unités au sol sont gênées par cette pluies de feuilles , elles ne voient plus très bien le champ de bataille.

M850A tire des avocats incendiaires sur les Woquinetork aux pieds des M-ILF.

WTC S'excite avec ses mitrailleuses et tire sur les unités de reconnaissances planqués dans les M-ILF.

Les avocats incendiaires explosent sur leurs cibles, les Woquinetork prennent feu .

Leurs hurlements résonnent dans la campagne, elles courent dans tous les sens et se débattent avec leurs mains . Le feu gagne en intensité et commence à faire fondre la graisse de celle-ci . Une odeur de bacon plane sur la compagne.

La graisse alimente un brasier. Les M-ILF s'embrasent à leur tour. Des feux gigantesques d'une centaine de mètre de hauteur détruisent les M-ILF.

M850A : Ce n'est pas la Saint-Jean , mais c'est pas grave !!


John reprend le commandement des opérations.

John : Il faut bouger ! vite ! vite !

Le groupe sort de l'église, Il se divise en deux groupes, prenant en tenaille les quelques M-ILF au boucliers survivantes .

M-850A à WTC

M-850A : Arrose-moi cet aigle qui tournoie dans le ciel !

WTC Canarde l'aigle avec ses mitrailleuses, il tombe à sec. Ses canons fumants.

L'aigle semble peu atteint par les graines de WTC, l'aigle descend en piqué vers Framboise et John.

M850A Hurle !

M850A : Framboise faites attention l'aigle vient sur vous !!!

Framboise sort son revolver, plante ses chaussures dans le sol. Elle met en joue l'aigle, dans une posture bien assurée. Elle attend d'être sûre de le toucher et tire. Le coup part en faisant un énorme détonation ! La terre tremble légèrement, rendant sourd quelques secondes la Vallée. La graine de chêne en forme d'obus traverse l'aigle sans difficulté, du sang rouge gicle abondamment, de la blessure en suppression. L'aigle sort de sa trajectoire et s'écrase contre l'éperon rocheux.

Les groupes continuent leurs progressions, ils tirent sur les M-ILF .

John sort le bazooka et tire sur une des M-ILF. L'explosion gigantesque de la roquette crée un espèce de champ de force à gravité négative aspirant tout le cambium, toute la cellulose du bois. Le tronc de Séquoia de la M-ILF est décapité , il reste le houppiers et les branches qui gesticulent au sol dans un dernier espoir.

M-850A ramasse le houppier et le balance avec les autres sur les braises encore ardentes. Elles hurlent de douleurs et meurent

Framboise dégaine son revolver et tire dans les Séquoias, les 2 M-ILF restantes explosent de l'intérieur.


Le champ et enfin libre de menace et le groupe peut se réunifier pour accéder à la forteresse. Une fois à l'intérieur ,ils cherchent avec assiduité David Ricardo. Introuvable , il n'est pas dans la forteresse, sa chambre est vide .

M850A et John décide de laisser l'intégralité du savoir économique accumulé dans une encyclopédie dans sa chambre.

En faisant le tour de la forteresse, il rencontre une femme brune au look extravagant.

Cette femme fait la remarque à Framboise, mais je vous ai déjà vu !

Framboise répète déjà vu ! La femme lui répond : oui vous êtes venu il y a 3 jours et vous êtes repartis avec David. .


WTC : c'est un très mauvais signe ! ça sent très très mauvais !

Framboise : On parle de mon clone Raspberry !

WTC interrogateur , les yeux énormes !

WTC : Un clone ?!!!!!

Framboise : Oui un clone , Nous étions sur Thread404 2048 et nous avons subi une énorme attaque de Woquinetork !

M-800 a décidé de me cloner avec l'aide de Jenifer et Emmanuelle . Raspberry est parti avec M808 , Ils ont dû se faire choper par la Woquinetork qui avait réussi à infiltrer la base, elle y arrive toujours !

John: il nous devance ! Encore Subnet !

WTC: Ou Subway !


Le groupe décide de quitter la planète, sort de la forteresse et rejoint l'église. Il cherche une des rues parallèles ou l'Hyperloop était présent, il trouve la porte rouge, rentre dedans et s'en vont sur Moulin 1787 à Lyon.

1.1 ) Lyon en 1797 , Ping Subnet :

Le groupe arrive sur Moulin en 1787 à Lyon , encore choqué de l'épreuve qui viennent de vivre. Le déplacement et l'accélération de L'Hyperloop les ont encore bien secoué . Le groupe de l'Hyperloop et voit Lyon.

M850 prend la parole devant le groupe, notre mission elle te trouvait Jean Baptiste say deviendra est un économiste influent Il est important de lui remettre l'ensemble des savoirs économiques que nous avons accumulé jusqu'en 2040 pour qu'il puisse la finir toutes ces théories et comprendre les enjeux auxquels il expose le monde à travers ses théories.

Jean Baptiste Say et encore adolescent il doit avoir dans les 18 ans, il a des cheveux longs, un visage rondouillard, des yeux sombres et un nez proéminent. Sur la fin de sa vie il publie En 1803, il publie son œuvre la plus connue, Traité d'économie politique. Jean-Baptiste Say défend une pensée économique libérale : il met en avant la propriété privée, la libre-concurrence et un rôle de l'État aussi limité que possible.


Le groupe commence sa recherche à l'hôtel de ville pour savoir où se trouve les Say .

Le groupe ne trouve que peu d'informations à la mairie. Mais très vite des similitudes avec Edimbourg apparaissent. Encore ces arbres, à l’horizon : si grand , si immense , si majestueux. Plantés près de la Saône et du Rhône.


John : Ce ne sont pas des platanes !

John parlant à M850A et pointant du doigt les arbres.

John: vérifie en scannant, qu'est-ce que sont ces arbres ?

M850A s'exécute , lance un scanne global de son environnement.

M850A : Ce sont des M-ILF sous châssis de combat M-800 !


John : On s'en va , il n'y a plus rien à faire ici, je sais comment fonctionne Subnet !

John : Jean-Baptiste n'est plus ici ! Subnet à du le kidnapper.

John: Nous allons partir en 1742 à Oxford à la recherche de Smith.


Framboise: Encore un Smith !

John : Oui !


Le groupe s'Hyperloop sur Moulin en 1742 à Oxford.

1.2) Oxford en 1742 , Whois ? :

De quoi faire un beau tableau ou un beau billet .
Back to the future ?
An inconvienent truth ?

IA generated #Midjourney :


IA generated #Midjourney :


Le groupe arrive à Oxford sur Moulin en 1742, un mal de ventre lancinant torture le groupe. Il sorte de l'Hyperloop par la porte rouge et découvre le parc des universités. Les contrées aux alentours d'Oxford sont constituées de vastes plaines vertes, peu arborées et paisibles. C'est une ville fortifiée et de savoirs, elle abrite de nombreux collèges, universités, bibliothèques, églises . Les bâtiments sont construits en style Gothique caractéristique .

M850A s'adressant au groupe :

M-850A: Nous recherchons Adam Smith, brillant penseurs en économie, philosophie et de morale. Il sera connu pour ses idées: Sur la main invisible , le libre marché, le libre-échange et la division du travail. Ses travaux influenceront : Bastiat, Friedman, Keynes, Malthus, Marx, Mill, Ricardo, les Pères fondateurs des États-Unis, Hayek, Mises, Say, Hegel, Hodgskin, NIetzsche.

En 1776, après y avoir consacré plusieurs années, Smith publie son traité d’économie politique, celui qui va faire sa renommée et qu’il intitule Recherches sur la nature et les causes de la richesse des nations.

Adam Smith est né le 5 juin 1723 à Kirkcaldy. Dès sa naissance, Adam Smith est orphelin de père. Ce dernier, contrôleur des douanes, meurt deux mois avant la naissance de son fils

John : ça me rappelle Will Hunting.

M850A : Smith est inspirant ! Dans cette époque, il a un peu près la vingtaine . Il porte une perruque comme les Lord anglais , caractéristiques blanche avec cheveux blanc roulé sur les cotés , Il a le visage ovale et épais, un nez proéminent. Des yeux sombres.

John : Un gros délire ces perruques ! Framboise, tu leur aurait pas fournit de la drogue ?

Framboise : Non , les Anglais possédaient des colonies en Asie pourvoyeuses d'opioïdes . Une partie de ces drogues repartait vers le Vieux Continent et alimentait les cours européennes, de quoi faire friser les cheveux. Le siècle des lumières avait peu être trouver l'inspiration dans ces opioïdes ?

John : On Ira voir !

WTC: Ne faite surtout pas ça ! car sinon il va se passer :

John , Framboises , M850A : Ta gueule !!!!!!!!!!

M850A : Nous allons nous rendre à l'université d'Oxford où le jeune Smith étudie.

Le groupe arrive devant l'université :

En face du parc se dresse l'université d'Oxford, un immense bâtiment rectangulaire construit avec des briques rouges dans le style gothique. Le bâtiment principal est une ancienne église accueillant de nombreux vitraux. Les bâtiments annexes en briques rouges forment un rectangle, Ils accueillent de nombreuses fenêtres et de nombreuses colonnes les décorent. Au centre de cet immense rectangle, se trouve vaste une cour intérieure, recouverte de gazon vert. Reliant les différents bâtiments entre eux . Les bâtiments sont couverts de toitures en zinc . Les portes sont faites de bois massif, avec des techniques d'usinages ancestrales..

Le groupe investi l'université , devant le gigantisme des lieux ,ils décident de constituer deux groupes. Il y a des centaines, d'étudiants si ce n'est des milliers sur le campus de l'université .Trouver Smith ne sera pas des plus aisé.

Les deux groupes se déguisent en étudiant pour mieux se fondre dans leur environnement.

Le groupe constitué de Framboise et John explore attentivement l'aile ouest du bâtiment tandis que le groupe constitué de M-850A et WTC fouille l’aile est.

Ils ont convenu de communiquer via le réseau mycorhizien.


Les deux groupes déambulent dans les couloirs rectangulaires, très long de l'Université. Ils recherchent des cours d'économie ou de philosophie. Des centaines d'élèves déambulent dans les couloirs non sans rappeler une fourmilière ou une ruche. Framboise et John se déplacent en évitant les élèves ayant des trajectoires aléatoires. Et pendant le changement de classe, le niveau sonore dans les couloirs est extrêmement élevé Digne d'un poulailler.


M-850A et WTC sont très attentifs à leurs environnements, un environnement qu'ils ne connaissent pas, car ils ont beaucoup de savoir mais non pas étudié en université.

M-850A scan son environnement et il détecte un châssis de combat M-1000.

M-850A à WTC : Nous ne sommes pas seuls ! c'est gênant.

M-850A entre en communication avec Framboise via le réseau Mycorhizien .

M-850A : Nous ne sommes pas seul

Framboise : Ok , Rogers That .

Framboise : à John,

Framboise : nous ne sommes pas seuls ! Ouvre l’œil .


Framboise communique via le réseau mycorhiziens avec M850A

Framboise : on pourrait essayer du Poly-Mectar ? Quand on aura trouvé Smith !

John : c' est quoi ça ?

Framboise: c' est un jus blanchâtre, une sorte de latex ayant une viscosité élevée, fait avec des extraits de plusieurs variétés de mycorhizes.

Emmanuelle et Jenifer l’ont extraient, raffiné, concentré et modifié génétiquement. Pour pouvoir transformer l'aspect extérieur du vivant.

Comme ça on pourrait déguiser Smith, en une autre personne, le mettre à l'abri et traiter la menace que M-850A a relever .

M-850A : C’est une bonne idée !


Framboise et John finissent par trouver un cours d'économie . Ils attendent la fin du cours pour alpaguer Smith .

Framboise: C'est vous Smith ?

Smith : oui c'est moi, pourquoi ?

John: les cours finissent à quelle heure ?

Smith : ils finissent à midi.

John : on pourrait manger ensemble ?

Smith : je ne vous connais pas , mais on peut manger ensemble si vous le souhaitez.

John : ok à tout à l'heure devant le restaurant de l'église.


Framboise entre en communication avec M-850A et WTC, leurs annonces avoir trouvé Smith et convenu d'un repas à midi à la cantine.

M-850 : On vous rejoint, où êtes-vous ?

Framboise: nous sommes dehors dans la cour intérieure.


Arrive 11h55, les étudiants commencent à se rassembler devant la cantine, le temps passe et le groupe s'impatientent, soudainement Smith Apparaît.

Smith: John je suis là !

John présente Framboise, Charles(M-850A) et Pégase ( WTC)

Les nombres du groupe tendent leur main et se présentent :

Charles : étudiant en morale et philosophie.

Pégase: étudiant en Macro- économie, fasciné par le rapport au temps

Framboise : étudie la microéconomie et la morale.

John : Le lien entre la Micro et Macro économie m'intéresse.

Le groupe patiente dans la queue et avance tout doucement. Il rentre dans la salle de restauration. La salle est un immense rectangle, agrémenté de longues tables rectangulaires, faites de bois massif. Des bancs massifs jouxtent les tables. Chaque table peut accueillir entre 8 et 10 convives. La hauteur sous plafond est importante, une odeur de bois et de champignons flotte dans l'air ,due à l'humidité résiduelle des murs . L'acoustique est particulière, c’est une église et les paroles sont comme mystifier dans cet environnement. Les vitraux et vitres apportent suffisamment de lumière pour pouvoir manger dans de bonnes conditions.

Le plat du jour est constitué de haricots rouges, de pommes de terre et d'une omelette.

Le groupe s'assoit à une table et se met à discuter.

John : On va péter !

Le groupe rigole

Smith: c'est fascinant le progrès de la technique actuelle , tu rencontres dans une époque révolutionnaire.

Framboise : C'est vrai que les progrès de la techniques sont très importants et représentent une avancé majeure pour nous les hommes ! mais le problème de la révolution c'est que l'on revient au point de départ. Notre Terre ne met que 24 heures pour faire un tour sur elle-même….

Smith: Les progrès de l'économie vont pouvoir améliorer les conditions de vie du peuple , et petit à petit sortir le peuple de la féodalité de la paysannerie. Les Lords , Dukes et Kings vont peu à peu perdent leurs privilèges et leurs pouvoir au profits d'une redistribution des pouvoirs à travers l'économie et la finance. L''économie sera une matrice de redistribution des richesses, des pouvoirs, de la morale et des valeurs.

Pégase montre des signes d’agacement

Smith : Qu'il y a t-il Pégase ?

Pégase: Il n'y a rien.

Smith : j'ai l'intention d'écrire un livre sur la politique économique.

Smith : Allez je le vois bien que ça te titille je t'écoute ?

Framboise sort discrètement une petite fiole de sa poche, elle s'apprête à verser le contenu dans le verre le Smith.

Pégase à capter l'attention de Smith , Smith et moins attentif à son environnement, Framboise en profite pour verser le Poly-Mectar dans son verre.

Framboise ajoute dans le Poly-Mectar sa spécialité chimique le Dr poppers, elle ouvre une de ses bagues contenant la poudre .Framboise regarde Pégase, elle lui envoie un regard très appuyé ! lui signifiant fais attention à ce que tu dis.Smith commence à se transformer , il ne rend compte de rien .

Pégase la regarde, mais il ne peut s'empêcher de commencer à se lancer dans une longue diatribe.

Pégase : Surtout ne fais pas ça Smith ! Si tu écris ton livre, voilà ce qui va se passer :

Smith prend son verre à la main droite et boit son contenu d'un trait.

Pégase: Ton livre dans le futur va servir de base de réflexion en économie. Et il deviendra une des références de la construction de la pensée économique ! Touts ce que tu dis dans ton livre est adapté à ton époque ! Car les machines sont lentes, la population n'est pas très dense avec moins de 500 million d'habitants sur toute la planète.

La pensée de ton livre marque le début de la mondialisation, avec la construction de réseaux ferrés, la mise au point de machines à vapeur, les réseaux de télécommunications télégraphiques. L'exploitation et le travail des enfants dans des usines , avec l'organisation du travail poussé, que l‘on nommera Taylorisme, puis plus tard le Fordisme.

Elle aboutira à une dévaluation des compétences intellectuelles, morales et physiques des hommes. Les hommes se standardisent .

Par ce réductionnisme, de la diversité des tâches qu'ils accomplissaient, ils vont devenir peu à peu des robots, des Android, des Cyborgs. Mais la condition humaine n'est pas faite pour supporter une telle simplification de la vie psychique, intellectuelle, physique, sociale et sexuelle. Peu à peu, l'homme tombe malade. La société se complexifie le prenant en otage via des contradictions.

L'énorme quantité de biens et services qui seront produits, va accroître la pression sur l'environnement ! Au point que déjà à votre époque il y a des pollutions ! Que l'on nomme le Smog . Contraction de Smoke et Fog , de brouillard de fumée. Cette capacité de production, sera mise à profit par les États pour consolider leurs empires. L'exploitation des peuples continuera, et aboutira à une Première Guerre mondiale en 1914-1918 . Une véritable boucherie industrielle !

Depuis le début de la révolution industrielle , il y a un déboisement massif de l' Europe, pour la construction de maison, d'usine de bateau, de mat et de toutes types d'armes , d'objets. D'énormes dégâts due aux crues torrentielles sont constatés un peu partout en Europe.

Un petit caporal nommé Adolf Hitler, artiste peintre raté autrichien. Sera aigris de la Première Guerre mondiale et il passera 20 ans à conquérir le pouvoir en Allemagne. Pour prendre sa revanche sur les Français . Sa guerre entraînera l'Europe et le monde dans une deuxième guerre mondiale. Elle sera très meurtrière avec 50 millions de vie anéanties. Ton invention de l'économie de marché sera appliqué à l'extermination du peuple Juif, 6 millions périront dans des camps de concentrations . Les camps d'exterminations seront installés en Allemagne et en Pologne.

Et comme toi cet homme Adolf Hitler, va écrire un livre qui va annoncer tout ce qu'il va faire ! Mais que peu de personnes prendra au sérieux en Europe, préférant faire des affaires avec Hitler, car le futur réarmement massif de l'Allemagne va générer beaucoup d'intérêt économique.

Les Américains seront les grands gagnants de cette guerre, et ils seront le leader du monde pendant 50 ans, une autre guerre aura lieu nommé guerre froide entre les USA et la Russie. Cette guerre donnera lieu à des conflits par Proxi, par pays interposés. Cette guerre finira en 1991 et depuis le monde subit une nouvelle mondialisation accélérée ! Les réseaux de télécommunications, aviation, l'espace, super-conteneurs, les satellites, tout s'accélère.

Seulement il y a un prix à payer ! C'est que pour produire touts ces biens et services, L'homme balance des produits chimiques toxiques dans l'environnement, notamment dans l'atmosphère et les océans modifiant le climat à jamais. En 2030 ce climat deviendra extrêmement contraignant pour les humains. Des dictatures se mettront en place pour contrôler les hommes . En 2077 , La moitié de la population sera décimée à cause des sécheresses et des famines récurrentes.

Smith : Waouh c'est impressionnant !! je ne sais pas ce que tu as pris comme drogue, mais c'est très puissant !!!

John à M850A

John: Montre-lui.

M-850 Remonte ses vêtements et découvre son avant bras en bambou , il lui montre sa main robotique.

Smith le regarde , il commence à le croire.

Framboise se dit à elle même, pour quelqu'un qui est responsable de 3 milliards de mort il le prend plutôt bien.

Soudain le M-1000 déguisé en élèves marque au M-radarz le M-850A. Il le met en joue avec une arbalète, utilisant une flèche empoisonnée avec un antifongique. Le M-1000 tire sur Charles.

La flèche transperce Charles au niveau du torse, Dû sang vert et visqueux éclabousse Framboise au visage . IL tombe au sol, paralysé par cette toxine.

Charles crie au groupe.

Charles : fuyez !

Framboise et John attrapent par la main Smith, et ils commencent à rejoindre la sortie en courant parmi les élèves, complètements paniqués et hurlant dans la salle. Des cries : Ah Ah ha !!!! Se font entendre jusque dehors sur le campus, un mouvement de panique générale. Le groupe progresse , Framboise tient à la main droite son revolver , bras le long du corps. Le groupe est dehors , sur le campus.

Pégase quant à lui sort ses fusils mitrailleurs, met en joue le M-1000. il commence à canarder le M-1000 avec des balles à fragmentation au nickel.

Il crible le M-1000 de balle, le M-1000 ressemble à un ectoplasme bleu de gruyère fondu. Le M-1000 tombe au sol.

Pégase porte secours à Charles lui administrant un Dr Popperz en intra-xylème et des M-Benzo en intra-phloème .

Rapidement, Charles va mieux et se relève , ils quittent le restaurant et rejoignent le groupe dehors sur le campus.

John à Charles

John : Tu es bien amoché !

Charles lance un scan global de son environnement, des anomalies de l'espace temps sont détectés.

M-800 Débarque , armée jusqu'au dents.

John : Content de te voir ! tu es passé à l'entrepôt ?

Mir : oui, en quelque sorte !

John : Il y a un M-1000 sur le campus !

Mir: Il y a une compagnie de Woquinetork et de Roziatork-51, qui sont en chemin .

Framboise sèmes des graines de M-ILF au centre et aux coin du campus , elle applique du gel de croissance sur les graines . Les arbres poussent rapidement , les troncs de Séquoia sont recouverts de lièges. Les graines ont appris des derniers combats.

John: C'est quoi des Roziatork-51 ?

Mir : C'est un M-800 qui à des piques de rosier , sa peau est très dure. Elle peut émettre l'odeur qu'elle souhaite. Une rose sur la tête.

John : On va tous prendre du Poly-Mectar et des Dr popperz de combat !

Le groupe se métamorphose.

Mir : J'ai amené quelques nouveautés ! On va planter ces pièges à pointes imbibés de venin d'une vipère de Russel.

John : Ca fait quoi ?

Mir : ça transforme tes cibles en gel balistique.

Mir et John en dissimulent un peu partout à l'extérieur des bâtiments.

John au groupe

John : Tout le monde dans la M-ILF centrale, aux houppiers !

John : C'est quoi ces boules blanches attachées à certaines branches ?

M-800: Ce sont des M-Pappus disposés d'avocat explosif , incendiaire ou à fragmentation suivant configuration. C'est une sorte de drone passif ! Il y a plein de variantes.

John : Excellent !

M-850A : Voila les Woquinetorks !

M-850A les observe : elles marchent en formation tortue, avec leurs boucliers, depuis le parc des universités.

Suivit des Roziatork-51 armées d'arbalètes. Elles utilisent leurs pics comme munitions ! Certaines trempent les épines dans du M-51, un alcool puissant tuant les mycorhizes, et il sert aussi pour faire des flèches enflammés.

Trois M-1000 sur chevaux de trait en armure, dirigent la manœuvre. Un d'eux lève un drapeau damé en noir et blanc.

Un autre porte un cor à la bouche.

John : Tu as que ça comme armement ? On est mal barré !

M-800 : On a des M-AIS ( Mycorhized amino integred sulfured) , Maïs de combat rouge, on met les graines dans des tronçons de bambou, on scotche ensemble plusieurs tronçons et ça fait de la dynamite. Les Saules Cogneurs pourront en balancer très loin, avec leurs branches. On a mis au point des plants de coco de combat ! à croissance rapide. Pour alimenter les Saules ! Ca va funker grave ! Il y a plein de variante : coco M-Buzz explosive , coco M-glue, coco pourrie , coco M-Ball : elle aspire le M- à l'intérieur , coco M-blitz , coco M-IRVE : ou plein de petite coco peuvent toucher une cible différente prédéfini , coco M-utagène, coco gaz M-outarde , coco perforante en M-olybdène.

M-800 donne une noix de coco à John

M-800 : jette la au sol et observe.

John s'exécute.

Un des M-1000 sonne le cor , un autre chevauche devant la tortue , Il fait un discours de combat et lève une épée . La tortue se met en ordre de marche.

Le cocotier pousse en un temps record et il produit de très nombreuses munitions .

M-800 : On à des M-ST: des Mycorhized Spore Termite , c'est une vesse de loup rempli de thermite mycorhized. ça brule très fort !

M-850A scanne l'environnement

M-850A : Ils sont à porter de tir des Saules Cogneurs (SC)

John : Feu à volonté , tir de barrage de coco M-glue !

Un déluge de coco s'abat sur le Parc des universités.

John , lance une douzaine de coco au sol , les arbres poussent et produise quasi instantanément.

Les Saules Cogneurs accompagnant les M-ILF , saisissent et tire des coco-M-glue. M850A regarde l’effet des cocos M-glue, avec son optronique.

M850-A : La moitié des Saules Cogneurs tirer des Coco M-glue derrière la tortue ! pour quelle ne puisse pas reculer !

l'autre moitié des SC , tirer des M-buzz loin devant la tortue, pour la forcer à se diviser dans les trous. Les Saules Cogneur ramassent les cocos et dans un geste lent, ils lancent les cocos avec leurs branches. Un bruit de bois en tension se fait entendre , la tortue continue sa progression car elle n'est pas visée.

La tortue arrive devant les trous , elle se disperse. Certaines Woquinetork tombent au fond des cratères, d'autres sautent et lancent un filament et s'agrippent aux arbres .

M-850A : observe les combats .

M850A : Des WEB !!! ( Woquinetork Enhanced BOW )

John : des quoi ?

M850A : des Spider-Man avec des arcs surpuissants !

John observe le champ de bataille avec des MOL ( Mycorhized Organique Lentille ) Il voit des WEB dont le câble se rompt quand elles essayent de se surprendre à un arbre. Il se marre devant ces scènes.

John : Elles ont les mêmes travers que dans notre époque ! elles sont en surpoids ou obèses, leurs toiles ne peuvent les supporter.

John Ah ah ah

John ordonne aux M-ILF, de tirer sur les WEB, tire de saturation !

Les Woquinetork se rassemblent et reforme deux tortues , John ordonne au Saule Cogneur de tirer avec les cocos M-olybdène

Les tortues ne peuvent résister, au pouvoir de pénétration des cocos, des Woquinetork volent en tous sens , du gel gluant se repent partout sur le sol enherbé, c'est une hécatombe. Les tortues resserrent leurs rang et change de forme pour moins s'exposer aux tirs. Elles réouvrent de gras leurs boucliers . Les coco M-olybdène glissent sur les tortues .

M-850A les observe

M-850A : Elle s'adaptent de plus en plus vite !

John : ordonne un tir de coco M-utagène, les cocos touchent les tortues , du gaz violet se repend dans le parc. Des Woquinetork respirent ce gaz mutagène , elles se transforment en zombies prédateurs de Woquinetork. Les Woquinetork décapitent certaines W-Z, d'autres W-Z mordent leurs victimes et leurs arraches les membres de leur puissante mâchoires. C'est une boucherie ! Les quelques WEB planqués dans les arbres , abattent les W-Z avec des flèches explosives. Les WEB tirent sur les M-ILF avec des flèches aux Magnésium, 3 M-ILF se protège avec leurs boucliers. Les flèches se plantent dans une forte épaisseur de subérine recouvrant le bouclier en bois. Les flèches s'éteignent au bout d'un moment. Les deux autres M-ILF prennent feu, des coupe-coupe viennent couper les branches en feu. Les M-ILF sont ébarbées.

Mir : Si Romero voyait ça !

Mir : envoie leur des cocos M-outarde !

John : gazer moi le parc !

Le champ de bataille se recouvre d'un épais nuage jaunâtre parsemé de nuances vertes. Les Woquinetork suffoquent , tousse , ont les yeux irrités , injectés de sang , certaines vomissent . Leur progression est stoppée , elle reforment les tortues.

Mir à Pégase, tu viens avec moi. tiens prend le bouclier et les masques à gaz.

Mir et Pégase sortent de l'université équipés de masque à gaz, ils longent les murs d'enceintes rectilignes en brique rouge.

Il s''approche avec discrétion d'une des tortues de Woquinetork , il sort les Cocos M-ST , en donne à Pégase .

Mir : Fais gaffe avec ça !

Mir : trempes les dans la glue et lances les sur la tortue !

Pégase et Mir , trempent les cocos dans la glue qui sert à fabriquer les cocos M-glue, en font des cocos M-agnétque.

Une résine naturelle polymériser, qui est très adhérente. Ils lancent les cocos M-ST sur la tortue , une coco tombe au centre sur le dessus de la tortue. Il ne passe rien , puis un feu d'une couleur jaune/vert fluo s'amorce. Elle brule et transperce les boucliers , les Woquinetork hurlent de douleurs , elles fondent. Les autres cocos s'amorcent.

Mir : à nous de jouer !

Mir sort un Ak47 et Pégase ses fusils mitrailleurs. Ils se déplacent en pas chassé et tire sur la tortue.

Mir à John via réseau Mycorhizien Tellurien , redirige la puissance de feu vers notre tortue.

Les M-ILF font chauffer leurs canons et larguent des M-Pappus à fragmentation . Le champ de bataille devient un smog d'explosion , de gel sanguinolent.

Les Roziatork-51 décochent de très nombreux Pic sur Mir et Pégase, il se protège avec son bouclier . Un Roziatork-51 touche Mir avec un Pic au M-51. Le Pic le frappe tellement fort , qu'il recule de 5 m, sa vision se brouille et il s'écroule.

Pégase recule avec le bouclier , attrape Mir et le traine jusqu'au campus .

Framboise à Smith , vous restez à l'intérieur de la M-ILF ! vous êtes en sécurité .

Elle rejoint Pégase et soigne Mir avec un Dr Popperz en intra-Xylème.

Mir ouvre soudainement les yeux, le buste se spasme !

Mir : C'est costaud !

Framboise : Il faut utiliser le lance flemme ! bruler moi cette vermine !

Mir attrape le M-Burn , sorte de gros bambou avec 2 grosse calebasses servant de réservoir.

Mir : Tu la rempli avec quoi ?

Framboise : avec du M-ST gélifié au M-glue , ça chauffe hyper fort !

Mir et Pégase reparte au combat, Mir avance vers la tortue, protégé par Pégase et son bouclier . Ils se suivent.

Il met en joue la tortue, et la réduit en tas de gel fumant et nauséabond .

John suit la scène depuis le poste d'observation de la M-ILF.

John : Enfin c'est pas trop tôt ! Il y en reste une seconde de l'autre coté du bâtiment et une palanqué de Roziatork M-51 .

John ordonne un largage de M-pappus au M-ST sur l'autre colonne. Sa progression est stoppé à l'angle d'e l'entrée du campus.

Les M-ILF font s'abattre un déluge de graines de laurier dopé aux graines de piment broyé sur l'entré du campus. Une sorte de chevrotine qui pique fort !

Mir et Pégase sont rejoint par Framboise, elle sort son petit revolver , le tend d'une main devant elle, et marche longeant le mur rectiligne.

Ils arrivent à l'angle , Mir se penche et regarde et lance un scan.

Mir: Tortue en vue , un cavalier M-1000 en approche. à plat ventre !

Mir sort des coco M-Ball , tient prend en Pégase.

Framboise met en joue le M-1000 , prend son temps pour viser , tire en pleine tète du M-1000. Il tombe au sol , le trio lance des M-Ball. Les M-Ball aspirent des parties entière du M-1000 et se referment sur elle même. Le M-1000 est réduit en poussières. Seul les parties inorganiques demeurent au sol.

Mir relève la tête et jette un œil sur la tortue. Il sort le M-Burn , s'avance vers la tortue et actionne le lance flamme.

Un brasier prend naissance , les Roziatork-51 , trop prêt s'enflamment à leur tour. Ils hurlent David Ricard'o. Ils s'effondrent, les roses fanent.

Les deux M-1000 restant s'enfui en utilisant l'Hyperloop au parc.

Framboise tant un médicament à Smith

Framboise : prenez ça !

Smith : c'est quoi ?

Framboise : Un somnifère !

Smith prend la pilule rouge , et il s'endort.

Framboise : Une fois sur terre 1998 , il faut le cloner et réinsérer son clone ici dans cet époque !

John : Pourquoi ?

Framboise : J'ai des fichiers très détaillés, enfin je t''expliquerais Johnny.

John regarde Framboise ahurit !

John : Okayyy

Framboise , Pégase , Mir , John et Smith sortent et se dirigent vers l'Hyperloop.

Ils se créent un chemin parmi les corps mutilés de Woquinetork. et Roziatork-51, Mir scan l'environnement.

Mir : Nous somme seul.

Le groupe avance vers l'Hyperloop et l'atteigne. John le programme pour un retour sur Terre en 1998 au QG à Lappeenranta..

1.3) Le QG de Lappeenranta en décembre 1998 , Netstat :

Le groupe sort de L'Hyperloop, bien secoué par l'accélération M-Quantique. Mir porte Smith comme un sac à patate.

Le groupe se dirigent vers l'entré du QG. M-850A les accueille .

M-850A : Ce n'est pas trop tôt ! Pétra à ronger son frein en t'attendant Framboise. Venez au chaud , on va vous débriefer autour d'un chocolat chaud.

John : ça caille !

M-850A : -5°C de moyenne , enfin pour le moment.

Le groupe rentre et goutte le chocolat chaud , John le goûte et détecte une saveur particulière.

John : C'est quoi ce gout ?

M850A : c'est du Space Choko, un chocolat auquel on a ajouté des cannabinoïdes de notre conception. On a bosser dessus avec Jennifer , c'est incroyable le matos qu'elles ont au labo ! ça à bien calmé Pétra aussi !

John : Putain c'est bon !

Le groupe commence à se détendre ! La salle de réunion se teinte d'une atmosphère saturé feutrée.

John résume Oxford 1742 aux membres rester au QG :

John : Nous avons choppé A.Smith à l'université. WTC à sorti son délire et c'est parti en vrille ! Des Woquinetork et Roziatork-51 sont arrivés, accompagné de trois M-1000 sur chevaux de trait. Ca c'était carrément bizarre ! Ils dirigeaient les manœuvres, on en a buté un , les 2 autres se sont enfuit . Ca aussi cela à été surprenant !

Emmanuelle : Ce A.Smith c'est pour Agent Smith ? il était trois dans Matrix , la trinité ?

Linus : Les trois couches logiciels d'un routeur ?

John hausse les épaules , agacé.

John : N'importe quoi c'est Adam Smith ! Quoi vous ne savez pas qui c'est ?

Jennifer : Non !

John : C'est un économiste ayant écrit des thèses qui régissent encore aujourd'hui notre monde ! Il influencera de très nombreuses personnalités des mondes universitaire et politique. En gros c'est grâce à lui que le système économique est une matrice de contrôle et de domination. Les marchés libres et efficient. Une gigantesque arnaque !

Framboise : Nous devons créer un HPR Smith pour remplacer le vrai, dans son époque !

Linus : pourquoi faire ?

Framboise : pour qu'il réécrive son livre avec le sommes d'informations que nous possédons !

Linus : c'est un travail titanesque !

Framboise : Ce sera un HPR doté d'une nouvelle puce.

Moore : oui en effet , nous avons développer une nouvelle puce au nom de code : Résilience. Elle est 30% plus efficace que la génération précédente.

John : J'oubliais nos ennemies apprennent vite, c'est l'escalade ! Ils s'upgrade constamment. Les Woquinetork deviennent de vrai saloperie à dézinguer !

Marc : La mauvaise herbe , ça tient !

John : Je te le fais pas dire.

DMZ: c'est la loi de Moore.

Marc : C'est la loi de la vie ! c'est universel.

Emmanuelle : ceux qui n'innove pas ou ne s'adapte pas sont appelés à mourir.

Gifford: Tu es le 1 ou le 0 , vivant ou mort !

M-850A : Bon ça va la défonce ? Notre entreprise BOOM est sur les rails ! c'est quoi la suite ?

Framboise : Nous devons nous rendre sur : Österreich-Ungarn 1882 à Vienne !

Framboise à Jennifer et Emmanuelle

Framboise : Nous devons modifier les Chromorphenz , tenez les plans.

Jennifer et Emmanuelle , jettent un œil aux plans , regardent Framboise avec malice et elles éclatent de rire.

Jennifer et Emmanuelle : T'es sérieuse ?

Framboise : Absolument !

Framboise : combien de temps pour les fabriquer ?

Jennifer et Emmanuelle : Quelque jours ! 3 ou 4 , peut être plus .

Framboise : commencer par le HPR de Smith !

Jennifer et Emmanuelle : Ja mein Führer !

Jennifer et Emmanuelle ah ah ha !

Framboise à M-850A :

Framboise : On à quatre jours , on va s'étudier un peu la psychologie et je donne des noms, des personnes que tu pourra aller voir pour affiner tes connaissances : Albert Baudura, Jordan Peterson , Stephen Kosselyn.

M-850A : J'ai déjà lu toute la littérature sur le sujet.

Les jours s'écoulent et les nouveaux Chromorphenz sont prêt.

Framboise à Mir

Framboise : Mir tu réimplantes le HPR Smith dans son époque. Donne des pilules bleu à Smith pour le maintenir encapsuler ici, dans cette époque.

Framboise, Pégase, John et Pétra s'Hyperloop avec quelque M-alles et valises et sac M-Poppins sur : Österreich-Ungarn 1882 à Vienne.

1.4 ) Österreich-Ungarn 1882 & Kokaïn , Firewall :

Le blason Austro-Hongrois
Vue d'artiste, IA generated
Das hyper-Inflation
Le tramway et les arbres , ce n'est pas si neuf comme Koncept.Un cycle ?
Das hyper-Inflation
Des corsets biens serrés ! De quoi étouffer l''expression de la liberté. Oh liberté chérie... Un cycle ?


Framboise, Pégase , John et Pétra arrivent sur Österreich-Ungarn 1882 à Vienne. Perturbés par le transfert, mais ils commencent à en avoir l'habitude. Ils sortent de l'Hyperloop , Ils découvrent un luxueux jardin à la géométrie parfaite. Se dresse devant eux un imposant bâtiment blanc au style baroque, portant de multiple fenêtres décorées de dorure . L'entrée du palais est composée de 4 colonnes et de 3 immenses baies vitrées. Le bâtiment est coiffée d'une toiture réalisée de tuiles de rouges et de nombreuses cheminés le décorent. Ils voient, une plaque ou est inscrit : Le Palais Schwarzenberg. C'est une des capitales Européennes des lumières . Avec un raffinent culturelle poussé.

Framboise : Nous sommes venu ici, pour aller à la rencontre de Sigmund Freud.

Pégase : Sigmund Freud ???

Il va consacrer sa vie à l'exploration et découverte de l'inconscient. Il écrira plusieurs livres dont : l'interprétation des rêve, Totem et Tabou etc et il échafaudera 2 théories , 2 Topiques. Il écrira des essais : sur la théorie sexuelle. En 1923 Freud se verra diagnostiquer un cancer de la bouche. En 1933 les Nazis , en Allemagne bruleront ses livres lors d'autodafé. Il refusera de s'exiler jusqu'en 1938 ou il quittera Vienne pour Londres. A.Einsten un éminent physicien sera plus lucide, il quittera l'Allemagne au cours des années 1930 . Sigmund Freud laissera un héritage considérable ouvrant la voie à de nouvelles techniques pour comprendre et soigner les hommes de leurs névroses.

Framboise : Dans cette époque, il a trente-deux ans : il a le cheveux brun, long et fin. Un visage ovale avec une calvitie naissante. Il porte une barbe brune, fournie et une épaisse moustache.

John : Par ou commence t'on ?

Framboise : On commence par prendre une suite au palais, et on se trouve des vêtements plus adapté à cette époque.

Le groupe se dirige vers le palais, rentre dans le palais. Le Hall est très lumineux , décoré de marbre rouge veiné de blanc. Un immense chandelier en cristal, ressemblant à un sapin suspendue à l'envers . Il est accroché au centre de la pièce. Les portes sont faites de bois massif décorés de sculpture : d'armoiries , de croix , de mythe, de fleur.

Pégase s'avance vers le bureau du réceptionniste.

Pégase : Bonjour, nous voudrions louer une suite pour une semaine.

Le réceptionniste impeccablement habillé de blanc, portant des gant blancs.

Le réceptionniste : Nous avons 3 suites de disponible , une a trois chambres et deux de deux chambres.

Pégase : on va prendre celle de trois chambres

Le réceptionniste : la note s'établie à 320 florin austro-hongrois .

Pégase paye , le réceptionniste lui remet les clefs, suite n°6 au 3eme étage.

Le groupe s'installe dans la luxueuse suite, composé de 3 chambres. Pétra et Framboise investissent la chambre n°1 . Vaste chambre rectangulaire de 40 M2, un parquet de hêtre recouvre le sol , un grand tapis jouxte le lit à baldaquin et les 2 fauteuils. Une table basse fait le lien entre les 2 fauteuils. De la tapisserie recouvre les murs. Des rideaux rouge épais couvrent les fenêtres et une cheminé vient apporter de la chaleur a ce rand volume. Un miroir sur pieds est posé à coté de la porte d'entrée. Des chandeliers sont disposés en plusieurs endroit de la pièce pour l'éclairer.

John à Pégase

John : Nous on prend la chambre n°2 de l'autre coté !

La chambre n°2 fait 35M2 ,de forme rectangulaire, le parquet est en hêtre avec un fil rouge fort prononcé, il recouvre le sol. Un lit siège au centre de la pièce , un bureau à coté de la fenêtre, des rideaux cossus jaune habillent la fenêtre. Une banquette est présente face à la fenêtre. Une cheminé est élégamment incorporé dans pour réchauffer les soirées des rudes hivers Viennois.

La troisième chambre n°3 est plus petite avec 18m2 , plus spartiate avec un lit au centre et un poufs, une petite fenêtre vient éclairer la pièce. La pièce est recouverte de lambris. L'acoustique y est particulière. Le groupe dépose leur M-Alle et valises. La chambre n°3 est surnommée : Geheimraum.

Le groupe passe la nuit , le lendemain matin, le room service apporte le petit déjeuner. C'est fastueux avec des œufs , bacon , café , viennoiserie , thé , chocolat le tout servi dan un service en porcelaine finement décoré de dorure.

John fait la bise à sa mère et à Framboise. Pégase dort encore, c'est une marmotte.

Framboise : c'est un genre de voyante, il doit dépenser beaucoup d'énergie.

Framboise sourit et rigole.

John : C'est du Space choko ?

Framboise : Ne commence pas ! prend toi du café ! un café viennois.

Le groupe déjeune tranquillement. S'habille avec des vêtements plus appropriés à l'époque , John et Pégase se vêtissent d'un costume sombre ,ils portent une chemise blanche. Ils s'équipent d'un caban épais pour se protéger du froid. John porte un chapeau melon et Pégase un chapeau haut de forme ,des mocassins chaussent leurs pieds. Framboise et Pétra s'habillent chacune avec un corset généreusement ficelé, une lourde robe grise recouvrant leurs jambes et bas, un chemisier masquant leurs corsets, d'une épaisse surveste , et un chapeau melon pour Pétra, cachant un chignon et un chapeau haut de forme avec voile pour Framboise, occultant yeux et ses cheveux. Chacune portent une paire de gants. sombre. Et de jolie bottines en cuirs.

Pégase l'air sarcastique

Pégase : De véritable guerrières en armures !

John se marre

Framboise : dit le pour rire ! ça serre fort ! Les femmes sont opprimées !

John : Vous êtes très belle !

Une fois habillé , le groupe sort explorer Vienne. Il y a de nombreuses calèches dans les rues pavées. L'air et froid, légèrement humide du à la présence du fleuve Danube. Les arbres sont nus de feuilles. L'air est transparent, l'angle rasant de la lumière du soleil, magnifie l'architecture baroque de la ville. Les cheminées émettent une fumée un peu épaisse grisâtre. De la vapeur se répand au dessus certaines fabriques. Il y a de l'animation dans les rues. Le groupe se dirige vers l'université , via la rue Universistätring. Ils ont 1 km à parcourir du palais Schwarzenberg. Ils apostrophent un cocher , le groupe monte dans la calèche en bois tiré par 2 chevaux brun, et indique sa destination. Le groupe est bercé par le son des fers de sabots qui entrechoquent le sol avec rythme régulier : cla, cla, cla, cla . La vitesse de déplacement est moyenne , mais nettement plus rapide qu'à pied. Ils passent devant Rosengarten, un immense jardin rectangulaire à la géométrie travaillée , impeccablement entretenu , il est composé de : rosier , buisson , pelouse . Un peu loin , sur leur gauche se trouve : le Parlament, un luxueux palais abritant une composante de la démocratie Austro-Hongroise. Le bâtiment blanc crème rectangulaire, imposant, est soutenu par des dizaines de colonnes et des dizaines de baies vitrées font rentrer la lumière à l'intérieur de l'obscurité du pouvoir . Au centre se trouve un fronton soutenu par des colonnes finiment sculptées. La partie supérieure du fronton abrite des statues évoquant : la croissance d'un enfant jusqu'à maturité. Sur le toit à chaque extrémité une statue de centaure trône. Au centre, sur le faitage est posé : un aigle accompagné de deux hommes. Sur le bâtiment du Parlament , il y a quatre statues en bronze recouvertes d'une patine bleue/verte de carbonate de cuivre, une passivation qui les protège durablement. Elles représentent : un char de combat tracté par 3 chevaux, un ange bras tendu , couronne de laurier à la main. Il y a une bonne douzaine de statues représentant des hommes réparties sur la longueur du bâtiment. Le groupe s'imprègne de la puissance du Royaume , des volumes de la capitale ou tout est Kolossale, espacé, aéré.

La calèche continue en direction de l'université. Ils passent devant Burgtheater, un théâtre de construction ronde en son centre avec deux excroissances le traversant. Le bâtiment est imposant avec une "Porte centrale" composée de colonnes. De grandes baies vitrées et fenêtres font entrer la lumière à l'intérieur. Le toit peut accueillir des réceptions car il porte des balustrades et de nombreuses statues. La calèche continue son périple et arrive devant l'université. Le lieu grouille d'étudiants.

Pégase demande le coût du trajet au cocher.

Le cocher : Cela fera 10 florins !

Pégase : quelle augmentation .

Le cocher : L'inflation , les guerres coûtent cher à mener.

Pégase : Elle sont coûteuse en vies humaines !

Le cocher : L'empire à ses raisons.

Pégase le paye en lui donnant deux billets de 5 florins, et ils descendent de la calèche

Le groupe observe l'université : Un long bâtiment rectangulaire de 4 étages , il possède une immense cours intérieur agrémenter de quelque arbres. Les murs extérieurs sont de couleurs blanc crème, ils intègrent de multiples fenêtres bien alignées. Son entrée est constitué d'un fronton en arches sur piliers.

Framboise : Bon nous avons plus qu'a trouver Sigmund ! On se divise en deux groupes. John tu viens avec moi, Pétra et Pégase vous faite équipe. On reste à porter de vue ! Sigmund suit des études de biologie et de physiologie.

Les groupes investissent l'université, ils commencent par s'orienter vers l'aile scientifique de l'université. Il cherche des cours de biologie,

il ouvrent porte après porte, tombant sur cours de chimie, d'algèbre, de physique.

Pégase : c'est infructueux !

John : Patience

Mais au bout de quelques salles, ils trouvent un cours de biologie.

Framboise ouvre la porte

Le professeur en charge du cours demande qui dérange le cours

Framboise réponds docteur Grub, psychiatre.

Dr Grub : Y a-t-il un Freud dans la salle ?

Un élève s'exprime, y a-t-il un juif plutôt ? Une partie de la classe raille.

Un élève embarrassé, crispée sur son visage, lève la main lui et lui réponds.

Un élève c'est moi Freud !

Freud : que voulez-vous ?

Dr Grub : j'aimerais vous parlez d'hypnose.

Freud se montre intéressé.

Freud : On en parlera après les cours, attendez-moi devant l'université vers midi.

Le groupe ressort et patiente devant l'université et patiente jusqu'à midi. Sigmund sort enfin dans la cohue des va et vient des élèves.

Sigmund vient à la rencontre du groupe. Le groupe se présente

John : moi c'est John , la c'est Pétra.

John et Sigmund se serrent la main.

Pétra sert la main de Sigmund.

Pégase : Moi c'est Pégase.

Pégase et Sigmund échange un regard interrogateur , ils se serrent la main .

Dr Grub : je suis le Dr Grub , Framboise.

Framboise tend sa main a Sigmund.

Framboise : Nous venons d'arriver en ville , ou peut on manger ?

Freud : Dans une brasserie, peut être ?

John : On vous suit !

Avec discrétions Framboise, ordonne à Pégase de ne pas dérailler !

Ils s'arrêtent dans une brasserie à proximité du Burgtheater. Le groupe s'attable au chaud et commande, le plat du jour :

-5 Schnitzels : la Wiener Schnitzel est une tranche de veau, souvent servie avec une tranche de citron, de la confiture d'airelle et soit de la salade de pommes de terre soit des pommes de terre avec du persil et du beurre ou des frites. Accompagner de 3 bières et 2 verres de vin.

En attendant les plats , la discussion s'engage :

Sigmund : Qu'est ce qui vous amène à Vienne ?

Un serveur , amène les boissons à table .

Framboise : Vous ! Nous avons entendu parler d'un neurologue à Paris , Dr Charcot . Il nous a dit qu'a Vienne , il former des universitaires de sur les questions qui aller au delà du psychiatrique. John et Pégase sont des étudiants et collaborateurs. Pétra est une patiente atteinte de névrose.

Sigmund regarde John et Pégase .

Sigmund : Quelle est votre spécialité ?

John & Pégase : La neurologie.

Framboise : L'hypnose fonctionne, mais a des effets limités dans le temps.

Sigmund : J'en prend note , nous sommes confronté à de cas clinique qui semble échapper la clinique traditionnelle.

Un serveur , amène les plats , les poses sur la table.

Sigmund découpe son escalope et fourchette à la bouche , continu la conversation :

Sigmund : Vous pourriez votre technique d'hypnose ?

Framboise tient sa fourchette , piquée d'une pomme de terre près de la bouche.

Framboise : Ici , ça va être compliqué ! Mais je peut vous montrer ça à notre Hôtel ?

Sigmund : Vous êtes descendu à quelle Hôtel ?

John : Nous sommes au Palais Schwarzenberg .

Sigmund s'étouffe

Sigmund : Un des plus luxueux de Vienne ! Moi pour ma part, je suis née en 1856 à Freiberg en Moravie. Ma famille à fui l'antisémitisme local pour s'installer en 1860 à Viennes. L'ironie du sort c'est que Vienne est très antisémite !

Framboise : Paris est également antisémite, c'est un courant de pensée présent un peu partout en Europe, particulièrement en Allemagne et dans les pays Slaves. Les Etats-Unis ne sont pas en reste.

Sigmund : En tout cas , la réputation du juif qui est riche est fausse ! J'ai du mal à me loger !

Sigmund : L'antisémitisme n'est pas le seul tourment qui affecte la société Viennoise, il y a :

  • La morale aristocrate et ses contradictions, Nietzche avait vu juste.

  • Les valeurs de l'église et les contradictions qu'elle enseignent. La négation des pulsions .

  • La corruption , endémique de l'homme ?

  • La débauche, regardez dans les rues , le nombre de jeunes prostitués.

Framboise : Les femmes sans hommes à la maison sont condamnées à la misère , la violence , la prostitution.

John : La rue !

Sigmund : La ville de Vienne se névrose. On pourrait l'a nommé : Névrosia

Framboise : Les autres capitales des lumières suivent les mêmes trajectoires.

Sigmund : J'ai un cours de biologie cet après midi, on peut remettre la discussion plus tard.

Le groupe demande l'addition , un serveur la leur apporte .

Un serveur : Cela fait 50 florins tout rond .

Pégase le paye avec 5 billets de 10 florins.

Framboise : Venez ce soir au Palais Schwarzenberg, suite n°6.

Sigmund : Entendu

Le groupe se lève et sort de la brasserie, ils échangent quelques civilités et se séparent.

Le soir venu, Sigmund se rend au palais. Il rentre et demande la suite numéro 6 au réceptionniste. Le réceptionniste lui demande de patienter, pendant que un homme de service viens avertir les clients de la suite que S.Freud les attends dans la salle de réception en bas de l'hôtel. Pégase et John descendent rejoindre Sigmund et les trois hommes remontent ensemble dans la suite numéro 6. ils ouvrent la porte. Sigmund enlève son cabas et l'accroche sur un porte manteau.

Framboise: Ah bonsoir Sigmund , nous allons nous installer dans le salon. Le salon est la plus grande pièce de la suite avec 60 m2Le salon est constitué d'une pièces lumineuses au parquet impeccablement entretenu, des tapis tapis épais feutrent l'acoustique. Une cheminée en marbre ronronne, elle réchauffe la pièce, quelques tableaux ornent les murs. Trois banquettes et une table basse sont disposés dans la pièce. Une grande table ronde est disposé au centre de la pièce.

Framboise: voulez-vous un apéritif ?

Sigmund : volontiers !

Framboise : Du Schnaps ?

Sigmund : c'est fort ! Cocaïne ? c'est un stimulant.

John : un Space Choko ?

Sigmund : Un quoi ?

John : Un chocolat chaud, hallucinogène .

Sigmund : Je vais goutter votre Space Choko.

John : avec moi ça fait 2 Space Choko, Pégase t'en veut un ?

Pégase : oui .

Framboise : Je vais rester au Schnaps.

Pétra : Je vais prendre un verre de porto.

John les prépare dans des tasses en porcelaine , bien dosé en M-cannabinoïde THC .

Pégase : N'hésite pas à forcer la dose.

John apporte les Space Choko et les pose sur la table basse. Sigmund goute le Space choko. Sigmund émet l'onomatopée : humm

Sigmund : C'est bon , le chocolat est fruité !

John et Pégase portent à leurs bouches , leurs tasses et savourent leurs breuvages. Quelque minutes plus tard , les trois hommes commencent à se soustraire du réel . Framboise les observe avec attention, se délectant de chaque émotions. Elle porte son verre de Schnaps aux lèvres et boit une gorgée du contenu. Pétra goute son porto. L'atmosphère se détend , la discussion dévie .

Et invariablement Pégase , essais de se lancer dans un discours fleuve . Framboise placée face à lui , lui envoi des gros yeux signifiant : tais toi !

Framboise : Pégase , tu reveux du Space Choko ?

Pégase : Oui , je veux bien .

Framboise se lève et va le préparer , avec discrétion elle ouvre une de ses bagues et verse de la poudre de M-Benzo dans la tasse.

Framboise apporte la tasse à Pégase.

Pégase : il a un goût un peu différent, moins fruité.

Pégase est prit d'une somnolence prononcé.

Framboise à Sigmund

Framboise : Pour explorer la pensée Humaine , son fonctionnement , nous avons besoins de psychostimulant et de drogue !

Sigmund : J'utilise la cocaïne !

Framboise : Le sexe, est une porte d'entrée royale dans l'esprit humain.

Sigmund : Si , il y a conscience , il y a aussi probablement son antithèse : l'inconscience.

Framboise et Sigmund échangent un regard de respect mutuel.

Sigmund : Il se fait tard , Je vais rentrer !

Framboise : Tenez , prenez cette drogue du Dr-Popperz , à dilué dans de l'eau. Revenez quand vous voulez.

Le lendemain matin , le groupe prend un petit déjeuner a base de Space Choko , quelque viennoiserie.

Framboise reçoit un télégramme de Sigmund, l'avertissant de sa venue le lendemain pour diner.

Framboise discute avec John , Pégase et Pétra :

Framboise : Pégase tu lui sorts tes prémonitions quand il sera bien drogué aux Space-Choko et Dr Popperz ! C'est compris ?

Pégase lève ses doigts de sa main droite devant son front , un geste sec et dit rapidement

Pégase : Ja mein gruppen Führer

Framboise : Pétra tu es l'appât ! Il va s'intéresser à toi et vouloir te soigner.

Framboise : Prépare des Space-cakes ! et déballe le matériel contenu dans les M-Alles notamment les Chromorphenz !

John : Ok je m'en occupe.

John prépare rapidement les Space cakes , il déballe le matériel des M-alles. Il hallucine . Il sort les documents et supports pour appuyer les dires de Pégase. Enfin il place sur une étagère, l'intégralité des savoirs en neurologie, psychiatrie et psychologie acquis jusqu'en 2035, compilé par le groupe.

John : C'est quoi ces trucs dégelasses !

John avec geste de dégout et mal assuré.

John : Il pose les Chromorphenz, sur une étagère. Rejoint le groupe dans le salon.

Le groupe se repose en attendant la venu de Sigmund. Vers 18H00 , le groupe se prépare pour la soirée. Le soir, Sigmund arrive vers 20h00.

Sigmund patiente dans la hall d'entrée du palais. Pégase descend l'accueillir.

Pégase et Sigmund pénètre dans la suite, accroche son cabas au portemanteau. Il ouvre la porte donnant sur la pièce de vie, le salon. Une table ronde en bois massif siège au centre . Sur le plateau , un motif est incrusté en marqueterie qui alterne de multiples triangles clairs et triangles plus sombre. Six chaises en bois massif sont jointes à la table. Le plateau accueille le service en porcelaine décoré de dorure. Des couverts en argent, sont placés de chaque côté des assiettes . Plusieurs verres en cristal sont disposés devant les assiettes, un verre ballon, une flûte et un verre à eau. De grand bavoirs en coton épais , accompagnent chaque chaise. La cheminée crépite et elle est chargée en bois au maximum.

Framboise élégamment vêtue d'une robe pourpre, de créoles et portant un diadème.

Framboise : Ahhhh ! Vous voila enfin , Sigmund !

Sigmund, tiré à quatre épingle en smoking sombre.

John : Voici le la carte de menu de ce soir : L'entré est composé d' une soupe Schwammerlsuppe (soupe aux chanterelle) , d'un plat principal Schweinsbraten (rôti de porc) avec des Knödel (boulettes de pomme de terre) , le dessert sera assuré par une tarte : Apfelstrudel (Strudel aux pommes). Un vin rouge et de l'eau.

Vers 20H45 : Le room service, toque à la porte et entre poussant une déserte supportant les plats abrités au chaud sous des cloches métalliques brillantes. Ils installent les plats à table.

Les serveurs énumèrent le menu et souhaite bon appétit aux convives.

Les convives tirent les lourdes chaises et se mettent à table. Le bavoir accroché autour du cou, tombant sur les genoux.

Framboise : alors cette journée ?

Sigmund : Somme toutes classiques, la routine. Quelque heure de cour à l'université. Et la votre ?

Framboise : nous avons été nonchalant , puis nous avons préparé la soirée.

John : On à fait du Space Choko !

Les convives attaquent les petits bol de soupe , des slurp , slurp se font entendre.

Sigmund : Excellent ! très créative cette drogue.

Pétra : Vous avez goutté le Dr-popperz ?

Sigmund : Oui , mes rêves ont été fantasmagorique ! d'une profondeur considérable , je crois que je me suis presque réveillé en état de transe.

Framboise : A ce point ? n'auriez vous pas prit de la cocaïne en même temps ?

Sigmund un peu gêné

Sigmund : Mais comment savez vous, que je consomme de la Cocaïne ?

Pégase : Vous avez en proposé, il y a deux jours.

Sigmund : C'était une suggestion !

Framboise : Il n'y a rien de mal !!

John : Un Space Choko ?

Les convives passent au plat de résistance.

Sigmund : Avec le dessert , ce sera parfait.

Pétra : Alors quelles sont vos intérêts dans les études ?

Sigmund coupant sa tranche de rôti de porc .

Sigmund : La neurologie, l'étude du fonctionnement de l'âme. L'études des maladies mentales qui ont une incidences sur le corps.

Framboise fourchette à la lèvre

Framboise : Pour investiguer cet immense champ de recherche, la drogue vous y aidera !

Sigmund boit les paroles de Framboise

Pétra déglutit avant de parler .

Pétra : les pommes de terres sont très bonne. Vous croyez à la voyance ?

Sigmund : ça dépend de mon ressenti.

John : On va aller préparer le Space-Choko

Sigmund fait un oui de la tête à John.

John et Pégase s'affaire à la préparation du Space Choko dopée au Dr Popperz.

Framboise : Voila la tarte aux pommes et le Space Choko !

Ils dévorent la tarte, et boivent le breuvage aux vertus hallucinogènes. Les convives s'installent dans les canapés. Devenant peu à peu léthargiques prient par la digestion et les effets des drogues.

Sigmund

Framboise : Sigmund prêt

Sigmund : Prêt pour quoi ?

Framboise et Pégase lui saisisse le bras . N'écoutez que nos voix !

Sigmund entre en Hypnose.

Pégase : avec Framboise, nous venons du futur ! Un futur ou l'humanité sera en guerre contre les machines. Une machines du nom de Subnet prendra le contrôle sur les chaînes de fabrication du monde entier ! Elle deviendra autonome, ses pensées morbides prendront le dessus. Subnet voudra détruire l'humanité. Mais ce qui nous intéresse aujourd'hui, dans ton époque c'est que dans dans 5 ans va naître en Autriche un enfant de nom d'Adolf Hitler qui deviendra le plus grand monstre génocidaire contemporain que l'humanité à enfanté. C'est un enfant qui entrera en conflit avec son père au sujet de l'éducation , sa mère partira quand il était jeune. Ses frères et sœur disent de lui qu'il voulait toujours être le chef pendant les jeux . Cet homme dressera un portrait de Vienne, ou la décadence sera la règle. Il dénonce le pouvoir des juifs, des journalistes, des médias , des politiques magouilleur au parlement, corruption dans ses écrits. Il sera aigri de la première guerre mondiale. il se demandera même pourquoi l'Allemagne a perdu la première guerre mondiale sur le plan militaire ? Il pense que le peuple allemand l'a trahi. Il reconnaitra dans ses écrits la supériorité de la propagande adverse.

Quand il sera soldat pendant la première guerre mondiale, il échappera plusieurs fois à la mort, se sentant protégé par les dieux. Il va se rendre compte qu'il a un don pour parler aux hommes, les mener, les commander. Après la guerre il fondera un parti politique : le national sozialismus (Nazi) , d'extrême droite , il fera un putsch dans les années 1920, il sera jugé et condamné à la en prison. Il écrira un livre, tout comme vous. Du nom de : Mein Kampf ou il détaillera son programme politique pour l' Allemagne. Un plan affreux qui prévoit la guerre un peu partout en Europe et l'extermination du peuple juif.

Cet homme sera nommer chancelier de l'Allemagne. Après des tractations du président, de la république de Weimar : Paul von Hindenburg suite à une élection au Bundestag . Une fois au pouvoir, il instituera les : Jeunesses hitlériennes, pour manipuler toute une génération, la préparer à la guerre. S'ensuit l'extension de la guerre au monde en 1939-1945. Le conflit tuera plus de 60 millions de personnes. Un guerre industrielle !

Ce qui nous intéresse dans cette histoire, c'est le fonctionnement de la pensée et la logique de cet enfants, qu'est-ce qui a pu le mener à de si terrible travers ? A de telles dérives au cours de sa vie ?

Comment on passe de ça :

Le portrait du collégien Hitler, émis par son professeur principal lors du procès du putsch en 1923 :

« Il était incontestablement doué, quoique d'un caractère buté. Il avait du mal à se maîtriser, ou passait du moins pour un récalcitrant, autoritaire, voulant toujours avoir le dernier mot, irascible, et il lui était visiblement difficile de se plier au cadre d'une école. Il n'était pas non plus travailleur, car sinon […] il aurait dû parvenir à des résultats bien meilleurs. Hitler n'était pas simplement un dessinateur qui avait un beau brin de crayon, mais il était capable aussi, à l'occasion, de se distinguer dans les matières scientifiques […]. »

— Eduard Huemer, 1923

Au plus grand boucher de l’histoire ?

Il vous faut soigner cet enfant puis l’adolescent Adolphe Hitler ! Trouver , analyser et comprendre ses démons.


Framboise : On vous laisse une compilation du savoir dans vos disciples, arrêter de prendre de L'Héroïne ! Vous allez être atteint d'un cancer de la bouche ! Nous vous laissons des Chromorphenz !


Framboise : John va les chercher


Pégase et Framboise à Sigmund , réveillez vous ! Sigmund ouvre les yeux .

John les rapporte et les poses sur la table basse .

John : Tu lui explique Framboise ! ça craint .

Sigmund fixe Framboise dans les yeux , un peu hagard.

Les Chromorphenz ont été miniaturisés et upgradés, mais il reste très visqueux.

Framboise : Il y a deux modèles, un pour femme et un pour homme.

Sigmund la coupe.

Sigmund: j'avais cru comprendre.

Framboise : Le morceau de bambou, avec une face ressemblant un peu à une fleur tropicale, c'est pour vous les hommes.

Pégase : Ou un bivalve.

Framboise à du mal à rester sérieuse. Un rictus prononcé apparait sur son visage.

Framboise : Ca se positionne , quand vous êtes en érection. Il y a des M-Nurv , un peu partout à l'intérieur , une chair synthétique recouverte de nerf c'est très sensible ! Des tentacules vont sortir et se connecter à votre nombril , elles vont communiquer avec vos nerfs vagues et libérer dans votre intestin grêle des drogues. C'est juste gluant et un peu désagréable au début.

Sigmund , regarde Framboise ahurit.

Sigmund : c'est incroyable !

Framboise : Pour les femmes c'est une matrice faite avec une banane, renforcée avec des fibres de bambou enduit d'hévéa . C'est la même technologie que pour les hommes.

Framboise : Tu en donnera une à Sabina Spielrein !

Sigmund : C'est qui ?

Framboise : Une future amie.

Sigmund : ça fait quoi ?

Pégase : Tu accèdes à des rêves encapsuler dans un autre rêve ! Parfois tu arrives à faire un Matroska !

Sigmund : Traduction !

John : Ca veut dire : Alice met ta ceinture, et bon voyage au pays des merveilles !

Framboise : Tu peux jeter un œil à la bibliothèque , tu sera intéresser.

Le groupe fatigué, s'endort peu à peu sur les canapés.

Le lendemain le groupe se réveille , et déjeune .

La table est composée de café , Space-Choko , thé , et de viennoiseries.

Sigmund se lève et prend du café, voit Framboise

Sigmund : Bonjour Framboise , bien dormit ?

Framboise : Comme un bébé !

Sigmund : J'ai fait un cauchemar : des sortes de voitures toutes en taules roulent et tire avec un espèce d'obusier monté dessus., écrasant un régiment de cavalier sans difficulté ! Des oiseaux motorisés crachaient la mort ! Des villes détruites dans de terribles incendies, que rien ne semblent pouvoir éteindre. J'ai vu un gigantesque flash lumineux , la dévastation , des humains brulées vifs !

Pétra , tasse de café en main et viennoiserie dans l'autre.

Framboise : C'est l'avenir que tu as vu ! C'est la seconde guerre mondiale de 1939-1945 ! C'est très moche , comme toutes guerres.

Pégase les rejoints

Pégase : Tu as vu : les progrès de la technique seront appliqués aux meurtres de masses, le genre humain et si insatiable pour tuer ses congénères, il progresse sans cesse . C'est la fabrication à la chaine , une guerre industrielle ! Les hommes souffrent physiquement et plus encore dans leurs têtes !

John se lève , baille et s'étire.

John : Sigmund ce flash dont tu as parlé , c'est la bombe atomique ! Une nouvelle arme qui découle des travaux scientifiques qu' A.Eintein théorisera , Oppenheimer la réalisera . Plus tard , Ils affirmeront regretter !

John : 2 bombes seront larguées sur le Japon ! Chaque bombe tuera approximativement 80.000 personnes !

Sigmund : Ce n'est pas possible !

John : Consultes les physiciens , à l'université.

John lui tend des documents relatifs au projet : Manhattan , des notes et croquis du laboratoire de Los Alamos.

Pétra prend part à la conversation et se sers un café .

Pétra: Il y aura aussi un chimiste allemand, Fritz Haber. Il va mettre au point la synthèses de l'ammoniac via l'azote atmosphérique (N2).

Sont procédé industrialisé portera le nom de Haber-Bosch, il permettra de fabriquer des engrais azotés , sauvant des millions de vies de la famine ! Mais l'Allemagne va pouvoir fabriquer d'énorme quantité d'explosifs ! Haber mettra au point plusieurs gaz de combat, dont le gaz moutarde. Il inventera le précurseur du Zyklon B, un raticide .Il sera utilisé sous forme de cristaux pour gazer les juifs dans les camps d'exterminations. Lui même étant juifs . Sa femme en désaccord avec lui , se suicidera ! Lui, il penser servir le troisième Reich…

Pétra à Sigmund , avec sarcasme

Pétra : Tu peux les sauver ! Ces génies...

Sigmund sidéré et horrifié !

Sigmund : Vous voulez dire, que seul le fonctionnement de l'esprit humain, peut expliquer ce futur carnage ?

John : En quelque sorte , tout est fragile . Tout est dynamique. L'empire austro-hongrois se fissure et s'effondre dans les années 20, le régime Prussien s'effondre après la 1ere guerre mondiale de 1914-1918 . L'Allemagne connaîtra une période d'instabilité relativement longue. La République de Weimar en Allemagne est fragile : la misère, l'abandon des soldats allemands, à leurs propres sorts. Les problèmes économiques qui empirent. En Allemagne la dette de guerre est énorme. Un fardeau ! À la fin des années 20, il y aura une hyperinflation : en Autriche et Allemagne. Les gens seront obligés de venir payer avec des brouettes pleines de billets leurs pains ou leurs œufs. Les femmes se prostituent pour survivre, c'est une période trouble, de débauches généralisées où tout est possible. La monnaie s’effondre , la confiance s’évapore. Et un homme providentiel arrive , il promet : de rétablir l'ordre, la prospérité économique, la gloire , l'honneur. Il n'aura besoin que d'un consentement silencieux à sa politique , pour installer son régime dictatorial.

Sigmund : comment peut on modifier ça ?

Framboise : Continuer vos recherches et utiliser le Chromorphenz ! Chercher ce garçon en Autriche et aider le ! On vous laisse une M-Alles remplie de matériels et d'informations. Vous avez un Hyperloop !

Pégase : Les générations descendantes de cette guerre , touchées par les morts , les déplacements , les viols , les rationnements , les bombardement seront durablement perturbées et transmettrons via la génétique ces stress à leurs descendances. Le cerveau acquiert bien plus d'informations que l'on ne peut l'imaginer.

Pégase : La violence d'Adolphe Hitler : sera t'elle , un trait de caractère hérité du sang de sa lignée ou sera t''elle acquise ? En Allemagne , A. Hitler sera petite moustache. En face en Russie, il y aura grosse moustache dit Staline l'homme d'acier. Un futur grand boucher de l'humanité ! C'est l'époque qui voudra ça. Puis le monde économique intégrera les outils de vos successeurs à leurs sciences , devenant une science analysant l'esprit humain pour vendre. Une gigantesque entreprise de destruction du vivant, à toutes les échelles. L'homme en premier lieu, sous couvert de progrès et d'innovations .

Sigmund : Un Hyperloop ?

John : Une porte spatio-temporelle, nous on est sur Terre 1999 à Lappeenranta, au besoin.

Sigmund : Bon c'est compris , je dois aller en cours.

Sigmund salut le groupe, et descend à l'entrée du Palais. Il fait charger la M-Alles sur une calèche et s'en va chez lui.

Pégase, Framboise, Pétra et John quittent le palais. Ils s'Hyperloopent sur Terre 1999 à Lappeenranta.

1.5 ) Blockhaus à Lappeenranta janvier 1999 , IPsec :

IA generated

Vue d'artiste , IA generated:
Vue d'artiste , IA generated:
Vue d'artiste , IA generated :

IA generated :


Pégase, Framboise, Pétra et John arrivent sur Terre 1999 à Lappeenranta , perturbé du transfert . Un léger maux de tête les parcours.


M-850A sort dans la cours accueillir le groupe. Dehors le sol est fumant , des trous partout.

John : Observe tout autour de lui , choqué et interrogateur

John : Que c'est il passé ? la neige est maculée de sang , Il y en à partout !

M-850A : Attaque de caribou , enfin des M-aribous sur châssis M-600.

John : Châssis M-600 ?

M850A : Bon rentrons , à l'intérieur ! Je t'explique tout une fois dans le blockhaus . A tout moment, on peut encore subir une attaque.

Le groupe rentre à l'intérieur, ils se rendent en salle de débriefing. Dans la salle , un coin fait office de cafèterait avec : Café , Thé , Space-Choko et viennoiseries. John prend un Space-Choko. Framboise prend un café accompagné d'un pain au chokolat. Pétra se sers un café court sans sucre. Pégase se sers un Space-Choko.

John à M-850A :

John : Tu m'explique ce bordel ? Dehors on se croirait à Verdun en 1914 ! C'est quoi ces tranchés ? ces Mitrailleuses ? ces canons ? Ces bouts de M-aribou ?

M-850A : Les M-aribous , se sont de vrai caribou. Ils ont été infectés par un virus antique, qui s'est échappé du pergélisol ! Subnet avait un HPR ici dans notre époque , il a récupéré la souche. Il l'a retravaillé, à formé des Woquinetork et Roziatork-51 à infecter les caribous. Des légions sont arrivé par Hyperloop et ont déferlés sur nos positions ! des M-aribous comme les vaches africaines , des M-aribous tout maigre.

Framboise pain au chokolat entre les dents.

Framboise : Qui est le HPR ?

M-850A hésitant

M-850A : C'est … c'est le père noël !

Pégase avec un geste de colère.

Pégase : Quelle ordure !!!

M-850A : On lui a fait la peau !

M-850A montre le corp du HPR

M-850A : Regarde il ressemble plus à Mme Doubtfire qu'à autre chose.

John : On est pas dans la merde ! Y a du bon est du moins bon ! Du bon , on va pouvoir recentrer noël sur ce que c'était : une fête familiale, et non pas une gigantesque opération de M-arketing qui détruit l'environnement , les valeurs et le tissu social. Les esclaves en Chine s'en porteront mieux , bien qu'ils auront moins de revenu. Certains gosses croulent sous les cadeaux alors que d'autres n'ont presque rien. Ca craint , il faut remplacer le père noël ! Mieux distribuer le cadeaux.

Pégase : Comment on va faire ?

M-850A: Nous avons acquis une nouvelle technologie ! ça s'appelle la M-IB pour Mycorhized insidious back. Au départ c'était un petit appareil qui envoyait un petit flash : le Blitzouille. Nous avons récupéré la technologie d'hypnose, contenu dans le spectre visible et nous l'avons intégrée aux écrans . Nous diffusons partout : TV , Internet, publicité, etc.

Framboise : Couplé aux outils de Freud et de ses successeurs, c'est une arme de choix !

M-850A : Absolument !!

John : Jamais crétin et irresponsable n'a jamais était aussi puissant depuis 2000 ans !

M-850A : Avec la M-IB , on t'endort un peuple entier sans problème ! Nous les rééduquons ! frustrons , manipulons , mentons , divisons , bref on en fait se que l'on veut. Tu vends ce que tu veux !

John : Plus c'est gros et mieux ça passe disait J.Goebbels....

M-850A : Oui , c'est de la propagande ! C'est les mêmes techniques , plus évoluées ! Avec messages subliminaux incrémentielles.

M-850A : Pour les M-aribous ce n'est pas un problème , la production industrielle est déjà lancée. On a une dead-line !

Pégase : Plus le temps va avancer , plus cela sera pire , avec les technologies : IA Deepfake , Deeplearning , Astroturfing etc !!!

John : On fait quoi, pour le père noël ?

Pétra : Pourquoi un homme ? Pourquoi pas une femme ?

John : Pourquoi pas, mais qui ?

Pétra : Mère Thérèsa ?

John éclate de rire

John : Pourquoi pas Maïté !

Framboise : Ce n'est pas mal , Mimi Mati ?

Pégase : C'est n'importe quoi ! JK Rowling ?

Mir : ça c'est une bonne idée !

John : T'as lu Harry Potter ?

Mir : Oui , je suis fan !

John : Quelle sensiblerie , pour une machine !

Mir vexé, tire une grimace .

John : Pourquoi un humain ? E.T ? Gringe ?

Linus : Pourquoi pas un Tux ?

John et Emmanuelle se marrent . John à Linus.

John : C'est obsessionnel la ! Tu veux pas d'une fenêtre tant que l'on y est ?

Le groupe d'informaticien éclate de rire .

Daniel : Shrek !

Pégase : Pourquoi pas HULK ? le Bouffon vert ? Avec quelques boules et guirlandes ça passent !

John : Un écureuil géant ?

Pégase : Il va planquer les cadeaux , un peu partout en forêt . Il poussera des arbres à cadeaux....

M-850A : Huu , du calme ! Cela va être compliqué , à faire accepter un tel changement de paradigme ! On garde un papa noël ! Au pire nous concevons un HPR de type Schwarzenegger, on est dans les clous c'est autrichien ! Avec une barbe longue , ça passe !

Une alerte retentie dans le blockhaus, Mir et M-850 se précipitent à la salle de commandement , ils scrutent les écrans. Un hyperloopage massif se prépare. L'arrivé d'un bataillon de Woquinetork et de deux HPR. Le bataillon sort par la porte rouge. Se masse en ligne devant le blockhaus, bouclier apparent formant une demi tortue. Un HPR sur cheval , galope le long de la ligne, sabre laser brandi en l'air.

HPR : Je suis : Mascal Supte , commandant des bataillons Voodoo , fidèle serviteur de Subnet !

Mascal Supte : Nous allons nous battre pour la liberté !!!!! Freeware !!!!!!!

Le bataillon de Woquinetork entame un houra. Houra , houra , houra ... qui resonnent devant le blockhaus , les murs commencent à trembler. Les Woquinetork plantent un dispositif dans la terre .

M-800 ordonne aux M-ILF de canarder le bataillon , leurs boucliers absorbent les chocs avec aisance.

M-800 : Ils ont encore fait une upgrade de leur matos !

M-850 : Les saules cogneurs , tire de coco M-AIS ( Mycorhized amino integred sulfured) enrobé de poudre de coco perforante en M-olybdène.

M-850A observe le résultat du tir, avec son optronique, les dégâts sont mineurs.

John suit le résultat avec ses MOL ( Mycorhized Organique Lentille )

John : ça leur fait rien de tout ! Tire de coco M-olybdène ! Les M-ILF tirent de M-arron 30mm , feu à volonté !

Les boucliers commencent à être ébrécher, des trous apparaissent dans la tortue.

Mascal Supte : Activer le M-gravity !

Les Woquintork , appuient sur le dispositif au sol , une sorte de bulle formant un dôme sur la ligne se déploie. La bulle transparente aux reflets iridescents confèrent des propriétés physiques particulières. Les marrons traversent la bulle à toute vitesse puis ils ralentissent., comme suspendue dans l'air. Les Woquinetork peuvent facilement les éviter. Le M-olybdène reste à l'extérieur de la bulle.

John : regardez ! certaines Woquintork attrapent les marrons et se les épluchent , elles sortent une cuisine de campagne , elles les font griller !

M-850A : Quelqu'un à une idée ?

Framboise à Emmanuelle et Jennifer

Framboise : Vous pouvez recombiner les composés de nos marrons ?

Jennifer : Oui , il n'y a pas de difficulté particulière !

Emmanuelle : Qu'est ce que tu veux, comme propriété ?

Framboise : Ajouter une toxine au marrons, qui résiste à la cuisson , de quoi leur flanquer une grosse gastro !

John : Comme les soviétiques l'avaient fait avec les prisonniers allemands, en leur préparant des soupes aux choux bien grasse !

Jennifer : Ok , on va mettre à jour le code source des M-arron

Emmanuelle et Jennifer s'affaire , à développer la mise à jour.

John : Pégase et Mir , vous descendez poser un M-IRC ( Mychorized , Intra Relay Chanel ) sur un des dispositifs au sol, équipez vous de bouclier à la M-Subérine et de cote de M-aille. Prenez tout ce dont avez besoin dans l'armurerie !

Emmanuelle et Jennifer , demandent de l'aide aux programmeurs informatiques.

Daniel : On pourrait écrire ça en java ?

Linus : En latex , c'est toxique de part sa composition !

Les généticiennes et les informaticiens travaillent ensemble. Pégase et Mir sortent du blockhaus par un discret passage ,les emmenant au pied de la M-ILF centrale . Se dissimulant derrière leurs boucliers avec technologie de furtivité passive.

Pégase à John via le réseau de communication mycorhizien Tellurien .

Pégase : Nous avons besoin que tu crée une diversion, pour nous permettre de poser le M-IRC sur le dispositif du dôme d'énergie !

John : Une pluie de coco M-outarde avec un tir de saturation à la coco M-IRV ?

Mir : C'est pas mal !

John : j'envoie les ordres au M-ILF et aux Saules Cogneurs !

Les M-ILF tirent de la grenaille et les Saules Cogneurs font pleuvoir une nué de coco M-IRV et de coco M-outarde sur le dôme. Les Woquinetork sont distraite et n' y voient plus rien à travers l'épais gaz jaune/vert. Mi et Pégase passe à l'action , il enfile un M-ask à gaz et avance avec discrétion vers le dôme, des éclairs surgissent entre les boucliers et le dôme. Un puissant champ de force les ralenti.

Mir: On y est !

Pégase : Je pose le le M-IRC sur le dispositif du dôme.

Pégase à John via réseaux M-tellurien

Pégase : M-IRC en place , tu peux infiltrer leurs communications.

John est au poste de commandement accompagner de M-850A.

John : Ok , je lance les daemons M-IRC .

M-850 : Affiche les informations sur l'écran a ta droite .

Sur l'écran défile des symboles de toutes sortes , du charabia.

John : Tu y comprend quelque chose ?

M-850 : C'est une M-atrix , la mère du code source , elle semble reproduire certain schéma de programmation comme des boucles. Le chiffrage est très avancé et complexe.

John : Okayy

Mir et Pégase regagnent la M-ILF centrale pour rejoindre le blockhaus. Une fois à l'intérieur , ils marchent dans un couloir long et étroit jusqu'au fortifications centrales. Il se dirigent vers le poste de commandement. Ils jettent un œil sur les écrans affichants le M-atrix

Mir : Balèze le chiffrage , je déchiffre même pas 1%.

Pégase : Je comprend rien , on dirait du hiéroglyphe !

M-850A : Moi je déchiffre 5% , tu devrais upgrader tes algorithmes Mir !

M-850A tend la main à Mir ,Mir lui serre la main, un transfert à lieu. Les informaticiens rejoignent le poste de commandement :

Linus : Whouaouhh ! c'est quoi ce code de malade !

Daniel : c'est une œuvre d'art !

Margaret : La structure est parfaite , la compression est impressionnante !

John : Nous avons besoin de déchiffrer cette M-atrix ! Pour pouvoir anticiper Subnet , nous devons renforcer les protection du blockhaus.

Framboise observe les écrans montrant la ligne de Woquinetork et le dôme.

Framboise : Le gaz se dissipe !

Framboise : On en est ou avec les M-arrron ?!?

Jennifer : C'est presque prêt.

Emmanuelle : C'est en cours de déploiement , quelque minutes.

Framboise : Est pour notre dôme ? combien de temps pour trouver une alternative ?

M-850A : regardez la M-atrix , il se passe quelque chose , le code change.

Mir : On dirait un ordre de renfort !

John : Peut on créer une coco générant un champ de force pour créer un M-Wall ?

Le groupe d'informaticien et Jennifer et Emmanuelle.

Le groupe : On va travailler dessus. Le dôme aussi.

M-850A : Des renforts ennemies arrivent par Hyperloop .

Mir : Un bataillon , de génération Narow . Une unité maladroite mais très destructrice !

M-850 : Un autre bataillon de génération Atolapan.

John : C'est quoi ça , une peinture ?

M-850A : C'est un genre de VD (Varroa Destructor) en plus coriace qui peu cracher une peinture ultra toxique.

M-850A : Ce n'est pas fini, il y en a d'autre qui arrive , un bataillon de variante Labixule.

John : traduction ?

M-850 : Une unité qui parle bien, particulièrement haineuse et qui sait persuader, manipuler. Très nuisible !

M-850A : Bon le bon coté , leurs CPU sont de vieux modèles gravés en 1500 nm , pas très puissant , qui ont tendance à chauffer d'où ces freezes que l'ont pourra observer. Leurs algorithmes datent du jurassique...

Pétra : Ouf , nous voila sauvé !

John: T'as vu le nombre de renfort ?

M-850A : Parfois cela compte la quantité, mais ce n'est pas toujours vrai.

John à toutes les M-ILF et Saules Cogneurs.

John : enfumer moi ce dôme , tire de coco M-outarde , tire de graines traçantes !

John : Alors ces coco M-Wall ? et ce M-Dôme ?

M850A : On pourrait tenter de créer un HPR de M-ickael Jackson dansant le M-oon Walk ?

John : Quoi ?

M-850A : Mon HPR Lara Fabian a bien déglingué ces vermines !

Pégase : Lance la production , on va tenter et voir se que cela donne comme résultat.

Linus : Le firewall du dôme est prêt , on l'a nommé le générateur du dôme M-acfee pour Mycorhized accelerate cuper fire electronic eraser.

Framboise : déploiement du M-acfee ! puissance maximum . Peut on compléter cette protection ?

Daniel : Oui , on peut faire du Deep Mychorized Inspection , on peut mettre en place M-Roxy et une surcouche Virtual Private Mycorhized etc.

M-850 : Un nouveau transfert Hyperloop à lieu ! Ce sont des généraux HPR , un M-1000, un M-1200 et Raspberry sur chevaux lourd de combats, les chevaux sont revêtu d'une épaisse armure.

Jennifer : L'upgrade des M-arron est opérationnelle.

John au M-ILF.

John : Tire de M-arron à volonté !

M-800 à Jennifer et Emmanuelle

M-800 : Vous pouvez pas nous faire un HPR M-erlyn , on aurait besoin de sa puissante magie , la ! Je commence à m'inquiéter.

Pétra : Tu as peur ?

M-800 laisse transparaitre ses émotions sur son visage et dans sa tessiture.

M-800 : Oui

Pétra lui saisissant la main , le regardant dans les yeux.

Pétra : C'est normal , c'est la guerre. Tu le ressent, ce sourd vrombissement ?

M-800 : Oui

Pétra : T'inquiètes pas tes algorithmes écraseront ces programmes .

Raspberry chevauche devant les bataillons, et s'écrit :

Raspberry : Attaque générale , les Atolapan vous vous placer derrières les Narow , les Labixule vous recruter tout les être vivants possible.

Linus : d'autres M-acfee sont prêt !

John : On va les planter sur la M-ILF centrales !

Pégase et Mir se chargent d'installer ces nouveaux équipement sur la M-ILF , en marchant par le couloir y menant. Ils sont dehors au pied de la M-ILF , Mir scan son environnement il zoome sur le HPR Raspberry (clone de Framboise) elle porte une tenu sombre avec une un gilet tactique ou plusieurs M-Ball sont attachés. Elle porte un casque noir avec une épaisse visière translucide. Ses mains sont couverts par des gants tactique.

Mir : Raspberry porte des M-Ball , faite attention.

Pégase à John via réseau M-tellurien.

Pégase : Voila , les M-acfee sont en place , il n'y a plus qu'a les initialiser. Linus reroot l'énergie sur la M-ILF , connecte toi au M-acfee et modifie leurs règles de fonctionnement.

Linus exécute les ordres de Pégase , soudain une immense bulle iridescente jaune/verte se déploie autour du blockhaus. Raspberry saisit trois M-Ball et les jette au pieds du dôme , les M-ball roulent au sol puis s'ouvre : une immense lumière bleu/verte ténébreuse s'en échappe. Un puissant râle grave et lent se fait entendre, tout être vivant présent devant le bunker se tourne vers les trois immenses silhouettes noires et les regarde. Puis les 3 silhouettes s'envolent dans les airs , tournoyant autour du dôme , l'attaquant pour y pénétrer.

John : C'est quoi ces machins de bidules ?

M-850A : Se sont des M-Dementor , une créature spectrale qui se nourrit des émotions !

Framboise : Il manquer plus que ça !

Pégase et Mir regagnent la salle de commandement , Pégase affiche une tête ahurie ! Une fois dans la salle.

Pégase : J'ai eu une vision ! Voila ce qui va se passer : On va tenir quelques mois, les assauts de Subnet puis....

Framboise le coupe sèchement

Framboise : tais toi , ca suffit !

Pétra : Nous allons nous battre.

John : C'est bien dit !

MIr : Si Rasberry à pu créer des M-Dementor , nous pouvons créer un M-erlyn, le plus grand sorcier de tous les temps !

Sa puissante magie pourrait attraper ces M-Dementor .

Daniel : on va fabriquer un HPR M-erlyn , on s'occupe de créer une baquette magique en se reposant sur les équations de Maxwell , on pourrait nommer le dispositif : M-axwell pour Mycorhized anitrosopic xylème water energy light loseless

Quelque jour passe .

Jennifer : le HPR Mickael Jackson est prêt !

John : On l'envoi au pied de la M-ILF centrale , pour chanter !

Le HPR Jackson , se faufile dans les couloirs exiguës menant à la M-ILF centrale. Il sort de la M-ILF , se tient face au dôme des Woquinetork. Micro à la main , la sono installée sur la M-ILF. Jackson commence à chanter : Beat it


"They told him, "Don't you ever come around here"

"Don't wanna see your face, you better disappear"

The fire's in their eyes and their words are really clear

So beat it, just beat it

You better run, you better do what you can

Don't wanna see no blood, don't be a macho man

You wanna be tough, better do what you can

So beat it, but you wanna be bad

Just beat it (beat it), beat it (beat it)

No one wants to be defeated

Showin' how funky and strong is your fight

It doesn't matter who's wrong or right

Just beat it (beat it)

Just beat it (beat it)

Just beat it (beat it)

Just beat it (beat it, uh)"

John les observent avec ses M-OL (Mycorhized Organic Lens)

Les Woquinetork , commencent à bouger de manières synchronisés, elles dansent, perdant leurs naturelles agressivités. Elles sont distraites.

John à Framboise

John : Elles sont distraites

Framboise ordonne aux M-ILF et aux Saule Cogneurs

Framboise : Tire de M-arron upgradé , tapis de M-AIS, feu à volonté.

L'ensembles des M-ILF et Saules Cogneurs engagent le feu. Les M-arron passent à travers les dômes en changeant de comportement physique, comme si le fluide qui compose le dôme des Woquinetork est de nature différente de l'air traditionnel . Ils restent suspendu dans l 'air comme si la gravité est moindre . Les Woquinetork les attrapent facilement, la chef cuisto les fait griller et les distribue aux bataillon de Woquinetork . Plusieurs heures passent avant que la toxine agisse sur le système digestif des Woquinetork , elles commencent à se vider , le dôme de Subnet se transforme en porcherie.