Prévention : PPR Inondations et incendies et plus .

Monitoring des vallons de Pétrus, du Serse et de la Fubia

L'instrumentation des vallons ? en sus de la prévention et alerte au population ?

Suivre l'évolution des ravins :

L'observation visuelle :


1) L'œil humain , la lumière visible :


  • survole périodique avec des drones , photographie haute résolution permettant l'exploitation 3d.

  • imageries satellites très haute résolution (programme Copernicus)

  • pose d'appareil photo fixe à Massoins shootant vers les ravins pour réaliser des time-lapses en très haute définitions.

  • entretien physique du lit du torrent + relever de terrain ONF-RTM

Le Smiage ou ONF-RTM pourraient lancer des appels d'offres publics pour la cartographie très haute résolution et monitoring de la montagne au niveau de Malaussène jusqu'à Touet sur Var, du moyen et haut pays.

Travaillez avec IGN ?

2) La lumière invisible à l'œil humain :


  • pose de caméra infrarouge à Massoins shootant vers les ravins ?

  • pose de caméra Lidar à Massoins faisant un relevé haute résolution des mouvements géologiques ?

L'observation non visuelle :

( cela reste des ondes...)

3) Pose de balise GPS sur le ravins à plusieurs endroit pour suivre son déplacement.

4) pose de stations météos connectées aux crêtes des ravins , au village , au quartier des gravières

5) L'analyse physico-chimique des roches, afin pouvoir estimer leurs degrés d'érosions , de pouvoir de "densification de l'eau" etc.

Le but est de permettre une prévention efficace , une information fiable à la population et une alerte précoce :


Mettre en service un service de diffusion de l'information à la population des crues en temp réel via sms / mail / twitter / Facebook .

Autonomiser les systèmes de communications critiques ( voir synthèse Alex p 37-38) les redonder ?

Prévention des tempêtes via une veille informationnelles.

Plan d'évacuation, zone de regroupement création de PPR


Les recommandations de ces PPR risques naturels pourraient inclure ( liste non exhaustive ) :


Lieu implantation du pont

Car il permettrait de créer une jonction avec la route des sciaminier et le chemin du Torone permettant de désenclaver le quartier et créer une issue de secours si l’une des voies n’est plus opérationnelle. (inondation , coulée de boue , incendie etc)

  • Une piste officielle d'atterrissage pour hélicoptère pourrait être créé sur la parcelle N° 204 au vue de sa grande superficie afin d’évacuer rapidement.

  • Le bassin DFCL pourrait être mieux clôturé, renforcé sa visibilité de nuit avec une signalétique phosphorescente.

  • Déboisement des lits de torrent, contrôle de la densité des résineux.

  • Programme de plantation d'espèces d’arbres “résistante au feu” de type chêne liège ( voir avec l’INRAE , l’ONF, agroparistech , Muséum d’histoire naturelle , etc )

  • Création de bassins circulaires par quartier pour l’eau des potagers / réserve pour les pompiers luttant au sol.

  • Acquisition de moyen de communication satellitaire pour les officiels de la mairie (en cas de coupure GSM , voir avec les SDIS)

  • Autonomisation en énergie des systèmes d’alertes par sirènes + autres systèmes critiques à définir ( voir avec ENEDIS , prépositionné groupe électrogène ? )

  • Plan d'évacuation

  • Point de rassemblement

  • Pose de station météo connectée



  • Construction en béton armé banché (épaisseur 20cm minimum, ciment adéquat).

  • Isolation par l'extérieur incombustible, insensible à l’humidité.

  • Vmc double flux.

  • Menuiserie aluminium haute isolation.

  • -Dispositif en acier épais pour recouvrir les menuiseries pouvant être exposées aux coulées de gravats/boues.

  • Dalle de toit en béton armé.

  • Mise à disposition de veste haute visibilité voir chaude.

  • Création de bassins circulaires par quartier pour l’eau des potagers & arbres / réserves pour les pompiers au sol

Des pistes pour l'amélioration des voiries

Vert = routes

bleu = court d'eau

Circulation et déplacement :


  • Valise toujours prête pour évacuation

  • Plan d’évacuation

  • Plan de rassemblement

  • Consignes

  • Balisage des routes

PPR Inondations - Crues , Crues éclairs , inondations, coulées de laves de gravats :



  • Recréer et élargir les lits des torrents en les obstruants au minimum afin de les laisser “s’exprimer” ! Poser des Buses ayant un dimensionnement adaptées !
  • Déboisement des lits de torrent, contrôle de la densité des résineux.
  • Déboucher les buses passant sous le chemin de fer et la nationale qui se jettent directement dans le Var
  • Les constructions obligatoirement en béton armé banché (épaisseur 20 cm minimum, ciment adéquat 52)
  • Mise en en place de station météo connectée autonome et branchée sur onduleur + groupe électrogène ( au village et en haut du mont Vial , les pompiers ont estimés 200mm/ H au + fort de la tempête)
  • Communication via sms des risques liés à la pluviométrie importante en temps réel avec les administrés , dispositif autonomes modem + modem 4G + PC sur onduleur + groupe électrogène
  • Autonomisation en énergie des systèmes d’alertes par sirènes + autres systèmes critiques à définir ( voir avec ENEDIS , prépositionné groupe électrogène ? )
  • Mise à disposition des administrés de veste haute visibilité et étanche voir chaude.
  • Création d’un système de communication par Talkie Walkie par foyer ( en cas de coupure de gsm).
  • Création d’un décret communal afin d’avoir un stockage de vivre pour 15 jours minimum par foyer ( stock roulant ).
  • Acquisition de moyen de communication satellitaire pour les officiels de la mairie (en cas de coupure GSM , voir avec les SDIS).
  • Programme de plantation d'espèces d’arbres avec système racinaire pivot pour stabiliser au mieux les terrains.
  • Pose de station météo connectée


  • Construction en béton armé banché (épaisseur 20cm minimum, ciment adéquat).

  • Dispositif en acier épais pour recouvrir les menuiseries pouvant être exposées aux coulées de gravats/boues.

  • Dalle de toit en béton armé.

  • Terrasse pour évacuation sur face non exposés aux coulées.





PPR Températures extrèmes : -20°C - +41°C

Bâtiment :


  • Construction en béton armé banché (épaisseur 20cm minimum, ciment adéquat).

  • Isolation par l'extérieur incombustible, insensible à l’humidité.

  • Dispositif de chauffage pouvant fonctionner en cas de coupure d'électricité ( type poêle à bois , insert ).

  • Complément de chauffage fonctionnant à l'énergie électrique (radiateur à inertie).

  • Vmc double flux.

  • Menuiserie aluminium haute isolation.

  • Dispositif en acier épais pour recouvrir les menuiseries pouvant être exposées aux coulées de gravats/boues.

  • Dalle de toit en béton armé.

  • Mise à disposition de veste haute visibilité chaude.

  • Création de bassins circulaires par quartier pour l’eau des potagers & arbres / réserves pour les pompiers au sol

  • pose de station météo connectée

PPR Technologique : Liée aux carrières (identifié par la BRGM)

Conclusions :

Cet épisode présente des similitudes avec le drame de Faute sur mer, rapport d’étape du sénat.

Néanmoins à Malaussène, l’absence de PPRN ou de PAPI sont d’autant plus grave car les phénomènes observés le 02.10.2020 se sont déjà produit par le passé en 1914 (lave torrentielle), en 1994 et certainement à plusieurs reprise dans un passé plus ou moins lointain.

A la suite de 6.11.1994 la loi du 02.02.1995 crée les PPR

Ces phénomènes sont connus, observés et identifiés des habitants, des autorités locales mais partiellement répertorié par Géorisques.gouv.fr

( 06710 , Malaussène parcelle A 349 )

La BRGM devrait conduire des études pour identifier les risques géologiques.


Avec le réchauffement climatique , l’érosion de la montagne va t’elle s'accélérer ?

je pense en particulier aux érosions d’origines :


  • hydriques (Pluies acides & + abondante )

  • éoliennes

  • thermiques gel-dégel (↗ des températures & ↗ taux UV ? )

  • biochimiques (les bactéries et champignons, pourront être actifs sur de plus longue période qu’auparavant )

  • tremblement de terre

  • UV


Les mairies du haut pays, des vallées touchées par Alex, pourraient investir dans l'acquisitions de station météo connectées (280€ à 1000€) de type : Davis instrument, Froggit, sencrop dans le but de créer un maillage très fin du haut pays.

Ces données pourraient être utile à divers acteurs.

Peut être confier la création de ce réseau à une association ou un acteur étatique ( voir avec Météo france, l’INRAE, l’ONF, Atmosud , vigicruesflash Smiage, ONF, RTM etc...)


Remerciement aux équipes de météo France pour l’alerte rouge précoce !