Les gravats descendaient de la montagne à cheval.

Ils descendaient la montagne à cheval.... Et paf ça fait des chocapics.

Les crues du Var (non exhaustif) :

crue 1994

Crue majeure du Var :

Crue majeure du Var en 1882.

Crue majeur du Var en 1945

Crue majeure du Var 1953

Crue majeure du Var en 1982

Crue majeure du Var 1994

Crue majeure du 1996

Crue majeure Var 2011

crue majeure du Var 2019

crue majeure du Var 2020

crue 1994

crue 1994
crue 1994

A Malaussène :

Pourtant c'était déjà arrivé dans les années 1910 , un orage puissant suivi de laves torrentielles et de charriages.

Novembre 1982 : Cat/Nat : NOR19821215

Novembre 1994 : Cat/nat INTE9400580A

Le ravin de pétrus n'avait pas donné de matériaux , le torrent était plein.

Tout le quartier des gravières avait subit de très sérieux dégât ! les routes avaient été détruites.

voir l'onglet Cat/nat dans le panneau latéral.

A moins que :


Septembre 2019 : gros orage

Perte de l'alimentation électrique =. perte des donnée de la station météo.

15 octobre 2019 : 220 mm de pluie en 6H et le phénomène s'arrêtait.

Aucune alerte météo n'avait été émise.

L'orage était étendue jusqu'à Puget-Théniers.

Un mois arrosé de 340 mm

23 novembre 2019 : 130 mm de pluie sur 24h00

Globalement un mois très arrosé : avec 373 mm

Donc un automne 2019 cumulant 900 mm !

Le torrent grossit à partir de 75 mm ( 25 mm/H soit en 3 heures) sujet à une grande variabilité et de nombreux paramètres.

2 octobre 2020 : 315 mm de 8h00 à 15h30 ( centennale ou milléniale que l'on nous dit )

Probablement 600mm sur moins de 24h00.

L'alerte rouge précoce avait probablement sauvées des vies.

L'automne 2019 avait t'il fragilisé la montagne ?

1602686924484.mp4
1602686390030.mp4

22 janvier 2021 : 60 mm de 9h00 à 21h00

Le vallon des Serses donne un peu d'eau en bas.

Un filet d'eau coule ravin de pétrus au niveau de notre maison

VID_20210123_151023.mp4
VID_20210123_160125.mp4

23 avril 2022 : 50 mm de 9h00 à 21H30

le vallon des Serses donne un peu d'eau.

VID_20220424_142854.mp4

50 mm c'est un bel orage, mais peu intense pour Malaussène.

Time lapse de la vallée du var depuis 1984, les seuils bloquent le rechargement du lit du Var .
VID_20210511_145952.mp4
Var aval station hydro-électrique Carros 11 mai 2021 .

Le maire de Malaussène, grand connaisseur du climat local :

Observateur avisé :

Twitte du compte du prefet06

A l'époque un Titan avait du faire ces sillons avec son cure dent...Malaussène , bac à sable des Titans !
Copie de attestation Maire Castiglia.pdf
Superpouvoir de maire = Tornade chez les Xmen

Les groupes climatiseurs perdent leurs puissances de chauffage gèlent vers les 5-°C

Moi , ça me fait penser à la vidéo à gauche.

Au moins à l'époque c'était drôle.

En violet zone de blocage des nuages et des orages.

Le climat évolue rapidement à Malaussène :

Sentinelle du changement climatique ?

D'après les témoignages des locaux, :

il y à 25 ans, vers les années 2000 : il gelait dès mi-octobre sans dégel jusque début mai.

Le froid plaquait au sol l'humidité, d'où ces cristaux de glace rendant le coin tout blanc. L'érosion de la montagne ralenti l'hiver , protégé par la glace et la neige.

Mais aujourd'hui , il gèle puis dégèle , pleut, neige sur des période très courtes . L'érosion de la montagne est très active. L'effet de foehn est très visible sur les relevés météorologiques des mois d'hiver.

L'humidité ambiante est un des paramètres du phénomène de lave torrentielle.

Conclusions :

Comment savoir si des épisodes exceptionnels, comme la tempête Alex, ne vont pas se reproduire rapidement ?

Si ce n'est pas une norme en devenir ?

Comment estimer, si un épisode de type novembre 1994 , cumulant des semaines de pluie, gorgeant les sols d'eau à saturation, suivi d'un épisode cévenol puissant ne va pas se reproduire ? ( crue centennale )

Un mix des deux, est un scénario fort probable. Aggravé par les érosions, qui vont s'accélérer avec le changement climatique.

Le Var trop canalisé , trop bétonné, trop endigué ? L'eau sera toujours plus forte que l'homme...